Quel habitat après la Covid 19…

Quel habitat après la crise Covid 19 ?

Crise du coronavirus

Les 6 premiers mois de l’année 2020 ont modifié considérablement notre monde. S’en remettra t-il ? Vous en remettrez vous ? Après les problèmes liés au réchauffement climatique, il va désormais aussi falloir régler les problèmes sociaux que cette crise du coronavirus a crée. Peu importe que vous soyez pour ou contre le port du masque, il est clair que les relations sociales ont complètement été chamboulées. Nous n’avons plus le droit d’aller au restaurant, plus le droit de boire un coup dans les bars, plus le droit d’aller danser en discothèque, plus le droit d’aller au cinéma… et il faut porter le masque obligatoirement dans tous les magasins qu’ils soient petits (boulangerie, boucher du coin…) ou grands (supermarchés…), les institutions (administrations, banques…), et parfois même dans la rue. Pire encore, nous allons habituer nos enfants au port du masque… pour quels résultats… on peut légitimement se demander si on ne marche pas sur la tête, ou s’il n’y a pas quelque chose de plus maléfique derrière tout ça… L’avenir nous le dira, mais en attendant, il semble être en équilibre sur un fil.

salon maison bulle

Des conseils, idées, techniques sur la construction d'une maison bulle bioclimatique enterrée.

Accédez au club privé et découvrez des trucs, astuces, techniques, idées... sur comment construire une maison de 20 à 50 m2, sans chauffage, intégrée au paysage, facile a construire seul...

Jancovici, Pablo Servigne, Jovanovitch…

Hier on disait des lanceurs d’alerte : « et si ils avaient raison… », aujourd’hui on ne se pose même plus la question, on écoute avec une oreille plus qu’attentive, le discours du survivaliste Piero San Giorgio, de l’ingénieur spécialiste en énergie et du climat Jean-Marc Jancovici, on lit Pablo Servigne ou Pierre Jovanovic avec intérêt. La question n’est plus « et si… », la question est : « comment fait-on pour s’en sortir ? ».

Film d’horreur au cinéma en 2020 ? Non !!! C’est en direct dans la rue…

La covid 19 c’est la réalité qui dépasse la fiction, c’est digne d’un film d’horreur, digne d’un Freddy Krueger, l’Exorciste, ou  Alien. Cela fait plus de 8 ans que je n’ai plus la télévision, et dès que je regarde les informations par internet, je suis toujours abasourdi de voir comment les médias (ou merdias) et les politiques manoeuvrent le peuple en diffusant des images chocs, des personnes hospitalisées, des policiers qui chargent des manifestants… Ces images me font penser qu’il semble impossible de réagir face aux régressions sociales ou à la privation de nos libertés, au nom d’un simple virus ou d’une revendication sur le travail. Cela m’amène à croire que le monde décrit dans Mad Max ou dans 1984 de Georges Orwel n’est pas loin…

Fin 2020 avenir incertain

Tout le monde a donc peur car ce qui arrive pour la fin d’année, ce sont des suppressions d’emplois, des dépôts de bilan, et sans doute des milliers ou centaines de milliers de personnes qui n’auront plus les moyens de payer leur crédit pour leur maison… et je ne parle que de l’habitat… Fin 2020 ou courant 2021, l’économie risque de glisser vers un désastre cultivé par les « merdias » et facilité par la crise du coronavirus, anéantissant par la même occasion toute manifestation ou revendication du peuple, au nom du coronavirus. La nouvelle normalité semble vouloir mettre l’humain et l’écologie de coté, au nom de l’économie et du capitalisme.

L’habitat Post Covid

Il est donc grand temps de réfléchir à votre habitat, à votre maison ou à celle de vos enfants ou de vos parents, à vos vrais besoins, à vos possibilités… Car soyons clair, les salaires ne vont pas augmenter de sitôt, au contraire, ils risquent même de diminuer, toujours au nom du coronavirus… Dans ce contexte, vaut-il mieux se serrer encore plus la ceinture pour payer son crédit de maison, vaut-il mieux continuer à payer encore plus d’électricité, de gaz, de frais d’entretien, de mensualités de crédit… ou réfléchir à comment vivre mieux ?

Nous pouvons tous à titre individuel devenir acteur de notre destinée, il suffit de simplement d’agir dans ce sens. Arrêtez d’être spectateur de votre propre vie et Vivez comme le dit si bien Nicolas Bedos ou le professeur Choron…

Cliquez ici si vous voulez poursuivre la discussion et voir comment je pourrais vous aider à construire votre maison bioclimatique enterrée…

.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.