Antti Lovag en 1982

Découvrez une vidéo exclusive de 1982 sur les maisons bulles d’Antti Lovag.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.9/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Antti Lovag en 1982, 5.9 out of 10 based on 7 ratings

salon maison bulle

Des conseils, idées, techniques sur la construction d'une maison bulle bioclimatique enterrée.

Accédez au club privé et découvrez des trucs, astuces, techniques, idées... sur comment construire une maison de 20 à 50 m2, sans chauffage, intégrée au paysage, facile a construire seul...

Commentaires

  1. Merci Philippe pour ce cadeau que tu nous offres.
    On ne se lasse pas d’entendre Antti Lovag… Le « posé de la voix », la simplicité, le parler vrai et l’hymne à la liberté de vivre en cohérence avec ses rêves ! En 4minutes à peine, il insuffle sont art de vivre. Génial !

    • A mon avis, vous avez un problème avec votre ordinateur car la vidéo passe bien chez tout le monde.
      Vous vous connectez par un PC, un Mac, une tablette, un téléphone portable… ?
      Quel navigateur utilisez vous ? Firefox, Explorer, Safari, Chrome… ?

  2. Bravo Philippe pour tes hommages et clins d’œil à
    Antti. il a marqué tout ceux qui ont croisé son chemin et nous avons eu la chance , avec mon frère , d’en faire parti lors d’un stage à la frontière italienne. Les années ont passé mais le concept bulle est toujours là et nous ne privons pas de transmettre aux autres chaque fois que l’occasion se présente. Ici , Antti ne nous a jamais quitté et n’est pas près de s’éteindre.
    Georges Navarro (le frère d’Alain)

  3. Bonjour Philippe,
    ce film, une fois de plus donne de l’espoir à ce concept de construction et permet peut être aussi de se rassurer sur nos choix en le revoyant quand on a des moments de doute, je pense !
    C’est une bonne archive , merci Philippe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.