BAD base autonome durable survivaliste

Avec la crise sanitaire actuelle, on peut vraiment se demander si les survivalistes n’ont pas tord… Dans leur démarche, ils parlent souvent de leur BAD

salon maison bulle

Des conseils, idées, techniques sur la construction d'une maison bulle bioclimatique enterrée.

Accédez au club privé et découvrez des trucs, astuces, techniques, idées... sur comment construire une maison de 20 à 50 m2, sans chauffage, intégrée au paysage, facile a construire seul...

Qu’est ce qu’une BAD ?

Qu’est ce que le survivalisme ?

Le survivalisme est un terme qui désigne les activités de certains individus ou groupes d’individus qui se préparent à une catastrophe (catastrophe naturelle, crise économique, crise sanitaire…) à l’échelle locale ou globale, voire à un effondrement écologique, une guerre nucléaire… ou pourquoi pas, une invasion extraterrestre… ou plus généralement à un effondrement de la civilisation industrielle.

Les survivalistes

Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture et des armes pour se défendre ou pour chasser, en apprenant à se nourrir en milieu sauvage et hostile, et bien sur en se construisant un abri antiatomique ou simplement une BAD (voir description plus bas).

Naissance du mouvement

Le mouvement émerge aux Etats-Unis dans les années 1960, sur fond de guerre froide, mais selon wikipedia, il semblerait plus ancien. Il a plus récemment évolué en néosurvivalisme, qui est davantage porté sur l’autonomie et l’indépendance par rapport au système économique et à une attitude quotidienne plus proche de la nature. Ainsi, l’écologie, la permaculture, l’autonomie… sont peut-être aussi des ramifications du survivalisme…

Qu’est ce qu’une BAD ?

Le terme BAD signifie Base Autonome Durable. Par le passé, la BAD était l’abri antiatomique. Aujourd’hui il s’agit plus généralement d’une habitation dans laquelle on pourra vivre en cas d’effondrement. Cela peut être une maison à la campagne, un appartement en ville ou une villa en banlieue. Le principe c’est de pouvoir être en autonomie le plus possible pour éviter de souffrir des pénuries et catastrophes qui pourraient survenir (pénurie de pétrole, de nourriture, coupures d’électricité ou d’eau, manque de moyens de transport…), donc avec suffisamment de réserves de nourriture, si possible un jardin potager, des poules pour les œufs et la viande, un verger avec suffisamment d’arbres fruitiers divers, des panneaux solaires, un chauffe eau solaire, une maison passive sans chauffage…

Pourquoi la mini maison enterrée serait une bonne BAD ?

Si le principe de la BAD, c’est d’être autonome en énergies et en alimentation, tout en consommant moins, une mini maison bulle bioclimatique enterrée pourrait offrir une bonne alternative. Enterrée, elle profite de l’inertie de la terre pour chauffer la maison, avec une serre devant elle permet de cultiver en toutes saisons, autonome en électricité grâce à ses panneaux solaires…

tiny house bulle

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.