Stages et Formations 2015

Ça y est enfin, voici les dates des stages et formations au voile de béton et à la maison bulle pour l’année 2015. Les places étant volontairement limitées à 6 ou 8 participants, n’attendez pas pour réserver.

stage maison bulle juillet 2014

Dates des stages / formations 2015

Avril 2015

Le stage d’avril 2015 aura lieu du vendredi 17 avril au mardi 21 avril inclus. Durant ces 5 jours, vous réaliserez une bulle pour le garage sur la plateforme du bas, à coté de la maison principale. Il s’agit d’une bulle allongée de 3 m de large x 6 ou 7 m de longueur qui sera réalisée coté est, près de la chambre Antti Lovag.

Conception, montage de la tour, ferraillage, pose coffrage perdu, projection micro béton…

Antonio Benincà au 1er stage maison bulle juillet 2014

Mai 2015

En mai, le stage aura lieu du vendredi 22 mai au mardi 26 mai inclus. Vous interviendrez sur le gite, sur la plateforme intermédiaire. En effet, il va être nécessaire de revoir la conception du gite suite a la réalisation du puits de lumière de la cage d’escalier du bas qui bouche la vue de la chambre du gite. Il va donc falloir revoir la conception, monter une nouvelle tour, ferrailler l’ensemble, pose de coffrage perdu, projection de micro béton…

formation-autoconstruction-projection-béton

Juin 2015

Un stage pour le mois de juin est à l’étude. Le programme n’est pas encore définit complètement mais de toutes façons il y aura du ferraillage, de la poste de coffrage perdu, de la projection de micro béton… Il est possible que nous réalisions une Tiny Bulle de 20 m2 pour célibataire en haut, près de la route avec la technique des gabarits d’Antti Lovag.

stage, ferraillage de la baie du gite

Juillet / Aout 2015

Un ou deux stages pourraient être organisés pendant les vacances d’été. Plusieurs personnes nous ont sollicité pour ces dates mais nous attendons d’autres inscriptions. Si vous êtes intéressé, manifestez vous au plus tôt.

stage ferraillage de la baie du gite

Objectifs :

Apprendre les bases de la construction en double courbure (structures coques) en vue d’un projet d’auto-construction.
Les stages ont une durée d’une semaine (5 jours) et sont destinés à toute personne motivée par l’auto-construction d’une maison bulle en voile de béton.
Les stages ont lieu sur le chantier de la maison bulle bioclimatique enterrée de Montgivray (le 1er stage a eu lieu fin juillet 2014), ils englobent un weekend (idéal pour les salariés qui ne prennent qu’un ou deux jours de congés) mais peuvent s’adapter aux possibilités de chacun.
Cet apprentissage se déroule sous la conduite de Antonio Benincà, artiste plasticien, constructeur de plusieurs maisons bulles dans la Loire et le sud de la France.
La formation est découpée en demies journées permettant d’aborder la plupart des points techniques spécifiques au bon déroulement d’une construction en voile de béton armé.
A l’issue de ce stage intensif, les stagiaires disposeront des connaissances leur permettant d’initialiser leur projet avec l’appui ou non d’un(e) architecte.

marseillaise article de presse

Programme :

1ère demie journée
Prise de contact, lecture du paysage, explications du propriétaire quand à sa démarche et ses options, examen du lieu d’implantation (découverte du chantier, outillage nécessaire, matériaux).

2ème demie journée
Démarrage du chantier, explications des différentes techniques de ferraillage (Hausermann, Benincà et Lovag), observations sur la fondation, montage de la tour, traçage au sol et implantation des attentes.

3ème demie journée
Explications, tracé, découpe des gabarits d’ouverture.

4ème demie journée
Mise en place des gabarits d’ouverture (skydomes, fenêtres ou portes).

5ème demie journée
Mise en situation des différentes techniques de ferraillage et de liaisonnent (attaches stabyl, fil de fer ou liens).

6ème demie journée
Continuation du ferraillage et début pose coffrage perdu (grillage à poules, lattis, nergalto ou stucanet).

7ème demie journée
Achèvement du ferraillage coque, esquisse des aménagements intérieurs (parois de séparation, étagères, hamac, plan de travail).

8ème demie journée
Pose des gaines électriques, conduites d’eau, téléphone (intervention possible de Luc Gribaldo plombier électricien chauffagiste et auto constructeur d’une maison bulle passive basée sur le Feng Shui), des alimentations et évacuations.

9ème demie journée
Explications et pratique des différentes méthodes de projection du béton (à la main ou au seau, à la boite ou gamelle, à la pompe).

10ème demie journée
Évocation des différentes configurations des voiles en fonction du système PAHS (pourquoi isoler avec de la terre, étanchéité extérieure, revêtement finition intérieure…).

stage découpe gabarits Bastien et Cyril

Repas et Hébergement :

Les repas de midi (salades composées préparées la veille et fruits en dessert) sont préparés et pris en commun sur le chantier et permettent un échange sur les éléments en rapport avec le stage. Dans la mesure du possible, il est demandé à chaque stagiaire d’apporter des spécialités de sa région à partager pour le groupe.
Les repas du soir sont à la charge de chacun. Une caisse commune peut être prévue pour un diner « à la bonne franquette » ensemble autour d’une pizza et seraient sujet a des discussions, questions / réponses, vidéos avec commentaires… selon état fatigue car a voir le programme, les journées sont denses.

Le prix ne comprends pas l’hébergement (voir liste camping, hôtels, gite plus bas), les liaisons hébergement chantier (possibilité covoiturage), les repas du soir (possibilité caisse commune achat pizzas).

stage, repas de midi conviviaux

Debriefing :

Un point sur la journée est réalisé chaque soir ou lendemain matin.

A partir de l’été 2014, un stage est organisé chaque mois. Le programme peut varier suivant l’avancement du chantier mais il y aura toujours du ferraillage, pose de coffrage perdu et projection de micro béton.

stage, Antonio discutant avec Bastien

Chantier/Contact : Auto-Constructeur Philippe Delage

Les stages ont lieu sur le chantier de la maison bulle de Montgivray. Un chantier conséquent, sans cesse en mouvement.

Adresse du chantier :
56 rue Henri Bonnin 36400 Montgivray
Tel. 06 60 15 92 47 et 02 54 06 91 59 (soir)
philippe.delage@habitat-bulles.com

maison bulle bioclimatique de Montgivray

Qui est le maitre des stages ?

Comme en 2014, le maitre des stages pour l’année 2015 est Antonio Benincà, artiste plasticien, auto constructeur de plusieurs maisons bulles en France et en République Dominicaine. Grande expérience dans tout ce qui est le ferraillage et le béton projeté.

Antonio et Cyril

A prévoir :

Le stagiaire apporte son matériel de chantier, ses chaussures de sécurité, vêtements de pluie, lunettes de protection, gants et surtout un cahier pour prendre des notes. Il déclare disposer d’une assurance RC.

stage, ferraillage du couloir du gite

Durée du stage :

Le stage « construction en double courbure (structures coques) » se déroule en extérieur, sur une période de 5 jours intensifs : de 9 h à 19 h, avec une pause le midi.
La période englobe un weekend, permettant ainsi aux stagiaires de ne prendre que quelques jours de congés mais des stages peuvent également être organisés en semaine suivant le nombre de stagiaires intéressés.
les repas sont pris en commun à midi sous une forme conviviale. Les repas du soir sont à part mais peuvent faire l’objet d’une caisse commune (pizzas) pour débattre des sujets de la journée.
Les stages ont lieu une fois par mois a partir de juillet 2014.
La formation terminée, les stagiaires ont la possibilité de rester gratuitement plusieurs jours sur le chantier sans supplément, mis à part leur hébergement et nourriture.

stage 4ème jour tiny bulle

Autorisation Photos :

Les photos sont autorisées mais uniquement pour un usage personnel. Une vidéo de chantier sera tourné durant la formation et mise a disposition gratuitement aux participants dès son montage.

stage formation maison bulle projection micro béton

Nombre de participants :

Le nombre de stagiaires est volontairement limité de 6 à 8 personnes maximum par session.

stage 3ème jour

Conditions d’inscription :

Tout public, âgé de plus de 18 ans et motivé par l’auto-construction. Il n’est pas nécessaire d’être très bricoleur.

stage second jour

Tarif / Coût / Réservation du stage :

Le coût est de 150 € / jour / personne soit 750 € les 5 jours. Les stagiaires peuvent ensuite rester plusieurs jours au chantier gratuitement (hors frais repas et hébergement). Il est demandé un acompte de 20% (150 €) pour réserver votre place.

Le prix comprend :
Les cours, l’outillage nécessaire, les fournitures, informations sur le permis de construire…
Il est fortement conseillé au stagiaire de prendre le plus possible de notes.
Des vidéos sont réalisées sur le chantier et seront a disposition des stagiaires après montage.
De même, un livret PDF sera rédigé mais disponible après correction et mise en page.

Le prix ne comprend pas :
L’hébergement (voir liste camping, hôtels, gites), les liaisons hébergement chantier, les repas du soir (possibilité caisse commune achat pizzas).

George Sand, hôtel golf spa les Dryades

Hébergement :

Camping

Le camping municipal de Montgivray est situé à 1 km à pied du chantier et 1,3 km en voiture. Les installation ont été refaites à neuf fin 2013. Ses 70 emplacements vous accueillent derrière la mairie, sur les bords de l’Indre.
2 rue du pont, 36400 Montgivray
Tel. 02 54 06 10 34
www.montgivray.fr
mairie.montgivray@wanadoo.fr
Tarif moins 10 €

Hôtels

Le Lion d’Argent, hôtel restaurant est situé à 3,2 km. Il dispose d’un parking fermé.
2 avenue du Lion d’Argent, 36400 La Châtre
Tel. 02 54 48 11 69
www.hotel-lion-argent.com

Hébergment Hôtel le Lion d'Argent

Le café hôtel du commerce propose 10 chambres sur la place du marché (attention à ne pas s’y garer le vendredi soir car le marché à lieu de bonne heure le samedi matin). L’hôtel est situé à 4 km du chantier.
9 place du marché, 36400 La Châtre
Tel. 02 54 48 00 25
bertrand.soulas@sfr.fr
www.hotelducommerce36.com

Hébergement Hôtel du commerce

L’hôtel Notre Dame est situé derrière la place du marché, près du restaurant de l’Escargot, à 4,2 km du chantier.
4 place Notre Dame, 36400 La Châtre
Tel. 02 54 48 01 14
Tarif moins de 50 €

Hébergement hôtel notre dame

L’auberge de la petite fadette est située dans le bourg du village de Nohant, à deux pas de la maison de George Sand et à 4,3 km du chantier.
Le bourg, 36400 Nohant-Vic
Tel. 02 54 31 01 48
Tarif entre 70 et 120 €
www.aubergepetitefadette.com

Formation hébergement auberge de la petite fadette

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Commentaires

  1. Merci Philippe,
    Je ne peux pas participer à cette formation car j’ai une arthrose au niveau du cou qui m’a causé des vertiges. le neurologue m’a inscrit 03 massages par semaine durant 03 mois.
    Ce sera pour les années suivantes

  2. bonjour,
    je suis intéressé par votre stage du mois de mai ou juin.
    j’habite en Belgique.
    comment dois-je faire pratiquement pour m’inscrit?
    Avez vous connaissance de construction de ce type en Belgique?

    Bàv,

    Micki.

  3. Bonjour Je suis effectivement interessée par ce stage,toutefois une date au mois de juin me conviendrai mieux. Merci de me les communiquer dès que possible cordialement Rosario

  4. Je l’ai écrit à nombreuses reprises, je trouve vos projets fabuleux !
    Cependant, je m’interroge sur le sens d’organiser un stage de construction de maison alors que depuis la RT2012 aucun permis de construire ne sera malheureusement accordé pour ce type de construction..?
    Longue vie à la maison bulle, qui a le bonheur d’avoir obtenu un permis avant cette maudite nouvelle réglementation.

    • Bien sur.
      Ce qui serait sympa, c’est de ne pas poster vos commentaires en anonyme. J’ai laissé passer celui ci car il était sympa mais vous avez du voir que j’ai coupé les autres moins sympathiques…

      • bonjour, votre concept m’intéresse beaucoup ,même si j’ai du mal avec le béton mais je connais ses avantages techniques.
        Cependant, je trouve le coût du stage prohibitif et sans doute inaccessible pour beaucoup.
        Dont moi: au chômage actuellement , je peux difficilement payer un stage de ce prix>>> 750€
        ( +pas de prise en charge possible) , ce sans compter l’hébergement, le trajet, les repas etc. De plus, c’est pour lui construire son garage, son gîte…de la main d’œuvre gratuite pour lui et qui paye le prix fort -qui plus est !!! Cela m’interroge au niveau de l’éthique.
        Bref, mon message ne sera sans doute pas publié mais je serai heureuse d’entendre vos justifications.Et de participer à un stage si le « deal » est équitable.
        Cdlt, V.

        • Bonjour Véronique

          Eh bien si, votre commentaire est publié.

          Vous êtes au chômage ? Bienvenue au club, moi aussi sauf qu’en tant qu’entrepreneur (ex. importateur de produits mexicains pendant 18 ans), je n’avais droit a rien, aucune allocation. Je me suis donc installé comme auto-entrepreneur. J’aurais pu me direz vous, relancer une activité ou travailler comme employé dans une usine ou un bureau mais dans ce cas la, je n’aurais jamais travaillé a ma maison ou seulement le weekend et celle ci n’aurait jamais avancé et n’en serait surement pas la ou elle en est aujourd’hui.
          J’ai donc choisi de créer ma propre activité, sur quelque chose qui me passionne, construire la maison de mes rêves et proposer a d’autres d’en faire autant.
          Est ce mal a votre avis de se faire payer pour travailler ?
          Avez vous déjà pensé à travailler gratuitement ?
          On appelle cela le bénévolat. Je connais bien puisque j’ai un bénévole, Denis, qui vient m’aider au chantier une fois par semaine et j’en ai un autre qui m’a proposé de venir 4 mois a partir de septembre. Vous voulez venir quand ?

          Oui les stages sont payants car c’est mon unique revenu qui me sert à acheter a manger et à acheter des matériaux. Car comme le disait Joël Unal « on gagne sa vie a construire soi même sa maison (car on ne paie pas une entreprise pour le faire) mais ce n’est pas ça qui met des sous dans la caisse pour acheter a manger ou des matériaux ».
          Quand au prix, regardez peut être le prix des autres stages http://www.lesavoirfaire.fr/maisons_ecologiques.
          De plus, Antonio Benincà se déplace depuis la Loire et comme maitre de stage, il a droit a un salaire il me semble.

          Et oui encore, comme vous le dites, les stagiaires vont construire « son » garage et « son » gite (son = moi, Philippe Delage, le créateur du site que vous lisez en ce moment). Mais c’est comme ça pour tous les stages il me semble, on ne construit rien pour le détruire ensuite, alors autant que cela serve. Et puis, à mon sens, les stagiaires ne viennent pas construire « mon » garage ou « mon » gite, ils viennent apprendre la technique du voile de béton, pour construire la même chose chez eux.

          Epilogue
          Philippe Delage a choisi de créer une activité dans sa passion. Il construit une maison bulle enterrée. Il construit LA maison dont tout le monde rêve (enfin, certains dont vous faites surement partie). Il filme tout ce qu’il fait, il explique ses techniques, il se trompe parfois et explique ses erreurs afin que vous ne fassiez pas les mêmes. Il aide de nombreuses personnes a construire leur propre maison bulle enterrée. Il explique pourquoi il faut construire enterré, pourquoi en béton, pourquoi il faut réfléchir a vos vrais besoins, pourquoi il faut construire fonctionnel…
          Interrogez les anciens stagiaires, aucun ne s’est encore plaint de quoi que ce soit.

          Philippe

          PS. Bonne nouvelle (enfin je crois), Philippe prépare un site privé d’abonnés qui sera payant (eh oui je sais ce que vous allez dire). Vous y découvrirez :
          – toutes les astuces et techniques pour construire une maison bulle enterrée,
          – vous suivrez pas a pas la construction de notre maison en vidéo,
          – vous visiterez des maisons bulles et/ou enterrées ou non,
          – vous rencontrerez des auto constructeurs et architectes en France et dans le monde entier,
          – vous visionnerez des anciens reportages,
          – vous découvrirez aussi comment vous créer un revenu en construisant une maison bulle enterrée,
          – …
          Par contre c’est vrai que ce site privé sera payant mais il en coutera beaucoup moins qu’un stage. Mais un stage permet bien d’autres choses, comme d’être plongé dans la réalité, dans un vrai chantier, de partager vos idées avec un maitre de stage expérimenté, d’apprendre sur du concret tout simplement.

        • J’ai participé à ce stage animé par Antonio Benincà (architecte plasticien de talent) en août 2014 et je le recommande !! J’en suis repartie capable de construire ma propre maison bulle sans avoir recours à un maître d’oeuvre dont le coût dépasse de loin 750 € ! Alors prohibitif le prix d’une maison aussi fonctionnelle et confortable que belle, c’est selon la taille. Quant à l’éthique, je retiens avant tout que Philippe transmet sa volonté de trouver une solution au problème de logement et que s’il s’enrichit, ce n’est pas d’un garage mais de partage d’idées et de chaleur humaine. Environ une décennie pour que ton projet se concrétise, Philippe, je te tire mon chapeau ! Paule

  5. bonsoir Véronique et bonsoir Philippe,
    Si vous le permettez en tant qu’ancienne stagiaire d’un stage 2014, j’aimerai apporter mon grain de sel ou de sable ou de béton, c’est selon…votre préférence.
    Véronique, je comprends que pour vous, le prix demandé vous effraie en rapport à ce qui tombe dans votre escarcelle chaque mois en ce moment.
    Alors comment peut-on améliorer cela?
    L’idée de dire à Philippe que c’est trop cher est , vu de loin, la première qui vous paraît logique dans votre situation.
    Et si je vous disais que expérience faite, on en a pour son argent, si l’on considère l’échange entre le savoir reçu et votre participation à l’ébauche de construction en quelques jours, ceci ne risque pas de compenser ce que vous aurez reçu. Quand on est en stage chez Philippe, on mesure combien lui et Antonio ont prioritairement l’envie de transmettre toute la démarche de construction si intéressante, si respectueuse de l’homme et de la nature, ils ne sont pas dans une démarche de main d’oeuvre utilisée en se faisant rémunérer. Ce qui m’a passionné a été cet enseignement d’Antonio nous initiant à voir, à créer l’harmonie des lignes courbes en ayant toujours en tête les besoins de l’humain qui va vivre dans cette maison. De même, pour les skydômes, (puits de lumière), les baies captant comme des écrans le paysage. Ce stage dépasse donc largement un apprentissage technique, il va bien au-delà, il apporte la réflexion sur le cheminement nécessaire de la conception à la réalisation.
    Il a été tellement concluant pour moi que je suis en train d’acquérir un terrain pour auto-construire ma maison bulle.
    A ce stade, si je compte les heures du maçon ou autre constructeur que j’aurai du payer sans ce stage, son prix se relativise.
    Alors, je vous suggère une autre possibilité si vous avez besoin de vous former pour devenir une auto-constructrice de maison bulle : pourquoi ne demanderiez-vous pas un étalement à Philippe sur x mois?
    Pourquoi ne décideriez-vous pas de mettre x euros par mois de côté pour vous le financer l’an prochain? Pourquoi ne feriez-vous pas un job à temps partiel sans perdre votre chômage genre des services chez un traiteur, servir 10h pour un mariage chez un traiteur vous rapporte au minimum 80 euros donc en 10 services le financement du stage est trouvé.
    Je vous invite à créer votre réalité en imaginant des solutions.
    J’espère par mon témoignage avoir apporté un peu de compréhension et souhaite à chacun de poursuivre son chemin avec bonheur.

    Un dernier point, Véronique, à l’occasion, vous parlerez du voile de béton avec Antonio et vous découvrirez ce matériau sous un autre angle
    beaucoup plus écolo qu’on ne le dit en sachant ce qui le constitue.
    Avec tous mes encouragements à l’un et à l’autre pour réaliser vos rêves.
    Marithé
    que vous pouvez retrouver sur ma page facebook perso: Marithé Brossat
    ou pro: Synergie Bonheur.
    En les parcourant, pensez que je reviens de très loin et qu’elles vous encouragent pour aller vers le meilleur de votre vie !

  6. Merci aux réponses des uns et des autres.
    J’ai longtemps été à mon compte et je suis au chômage non-rémunéré (Je tiens à le préciser…)
    J’ai une formation d’architecte d’intérieurs et de maitrise d’ouvrages,et j’ai auto-construit plusieurs maisons écologiques avec mon compagnon depuis plus de quinze ans. J’ai aussi participé à de nombreux stages participatifs (earthship, maisons paille,etc), en France et à l’étranger , les stages participatifs étant un concept qui me semble juste au niveau de l’échange, du point de vue de celui qui reçoit l’aide de stagiaires, et du point de vue du stagiaire qui reçoit au retour les bases d’un savoir-faire d’un ou de plusieurs intervenants qualifiés.
    Alors oui, le bénévolat et ce lilieu, je connais.
    L’éthique me semble capitale dans ce genre de démarches « écologiques ».
    Et si je suis convaincue que la maison-bulle présente de nombreux avantages, je le suis aussi du fait que 750€ reste une somme élevée pour certains, ce pour un stage « à la bonne franquette »quand on doit rajouter tout ce qui est autour (transport, logements, nourriture).
    Philippe, je suis partante pour du bénévolat sur une semaine , dites moi vos dates!
    Ou alors je m’inscrirai à votre site payant > avez vs une idée de l’engagement financier?
    Cordialement
    Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.