Quel est le prix d’une maison bulle ?

Suite au reportage de TF1 (que vous pouvez revoir en vous inscrivant sur le module vert à droite), vous avez été très nombreux a me demander « combien coute une maison bulle » et « vers qui me tourner pour un tel projet ». Je tente ici d’apporter une réponse qui sera je l’espère complétée par d’autres auto constructeurs. Voici donc le prix d’une maison bulle…

stage auto constructeurs

stage auto constructeurs chez Daniel Bord sous la direction d’Antti Lovag

salon maison bulle

Des conseils, idées, techniques sur la construction d'une maison bulle bioclimatique enterrée.

Accédez au club privé et découvrez des trucs, astuces, techniques, idées... sur comment construire une maison de 20 à 50 m2, sans chauffage, intégrée au paysage, facile a construire seul...

Combien coute maison bulle ?

Estimation prix maison bulle

Il est très difficile de donner un prix car il y a peu d’entreprises constructeurs de maisons bulles ou pour ainsi dire aucune. La plupart des maisons bulles actuelles ont été réalisées soit par les différentes équipes d’Antti Lovag, soit par des auto constructeurs donc des particuliers qui ont décidés de construire eux mêmes leur maison bulle.

salon-hamac-maison-bulle-daniel-bord-700

Cout en matériaux

Avant tout, il faut rappeler une chose importante d’où tout découle :
Une maison en voile de béton ou une maison bulle coute moins cher en matériaux qu’une maison traditionnelle (pas de parpaings, pas de charpente, pas de toiture… une seule technique le voile de béton qui fait office de mur et de toit) mais si vous la faite construire par une entreprise ou par un ou plusieurs ouvriers spécialisés, comme le temps de main d’œuvre est plus long et que tout est fabriqué « sur mesure », cela vous coutera aussi cher qu’un pavillon, voir plus cher ou beaucoup plus cher… De plus, la main d’œuvre qualifiée est très très rare, très peu d’ouvriers ont l’expérience pour vous aider en France et comme chacun le sait, ce qui est rare est cher. A mon avis ils sont moins de 10 en France.

chambre-roureou-emilie-700

Voici quelques propriétaires de maisons bulles

– A la fin des années 1970, Antonio Beninca et son épouse Marie-Reine Portailler ont dessiné et construit eux mêmes leur propre maison bulle près de Saint-Germain-Laval dans la Loire. Antonio n’était pas architecte mais artiste sculpteur. Il a ensuite construit la maison de Marc Delacroix avec l’aide de celui ci (ce sont ces deux maisons qui apparaissent dans le reportage de TF1). Antonio est en retraite mais reste ouvert a tout projet. Vous pouvez le contacter à [email protected].

interieur marcilleux

vue intérieure de la maison bulle d’Antonio Benincà

– L’architecte Antti Lovag a dessiné et construit plusieurs maisons bulles dans le sud de la France (maison Bernard à Port-la-Galère, maison Gaudet à Tourrettes-sur-Loup, maison de l’Esquillon à Théoule-sur-mer devenue le palais bulles de Pierre Cardin,  le laboratoire d’interférométrie à l’observatoire astronomique du plateau de Calern, la maison d’Hélène et Christian Roux…). Antti avait une équipe d’ouvriers qui travaillaient exclusivement pour lui et des clients fortunés qui lui ont permis d’expérimenter de nombreuses techniques de construction et formes mais Antti à 93 ans et la plupart de ses ouvriers sont en retraite.

maison bulles antti lovag

maison bulles Antti Lovag pour son client Antoine Gaudet

Joël Unal a fait appel à l’architecte Claude Costy pour les plans de sa maison bulle qu’il a construit lui même dans des conditions difficiles (sans eau ni électricité) en Ardèche. De cette expérience, il a fait son métier et a ferraillé plus de 100 travaux en Europe (maisons, murs d’escalade, rochers et décors de zoo’s, à Disneyland, au Futuroscope, des piscines à débordement…). Joël est l’auteur du livre Pratique du voile de béton en autoconstruction et Arcs en ciel d’Ardèche. Joël est sans doute celui qui a le plus d’expérience en ferraillage en France mais Joël est en retraite.
Néanmoins son ouvrier est toujours en activité et libre pour se déplacer, vous pouvez le contacter a [email protected] qui lui transmettra.

maison unal

maison bulle Joël Unal en Ardèche

Daniel Bord, artisan maroquinier et son épouse ont construit avec leurs enfants un petit palais bulle près de Limoux dans l’Aude. Ils sont tous deux en retraite.

maison bulle daniel bord

maison bulle Daniel Bord appelé le petit palais bulles

Hélène et Christian Roux près de Lyon, ont fait appel a Antti Lovag et son équipe, tout en participant aux travaux. Ils sont en retraite.

maison bulle roux

maison bulles Hélène et Christian Roux près de Lyon

Nicolas Bergougnoux, architecte DPLG, a suivit plusieurs stages et travaillé un temps avec Antti Lovag. En 2006, il a dessiné les plans d’une maison bulles pour un client du Caylar dans l’Hérault. Ce client devait construire la maison lui même mais pour diverses raisons le projet est resté dans les cartons bien que le permis fut accordé. Nicolas Bergougnoux travaille désormais dans une agence d’architecture à Mayotte.

maison bulle le caylar

plan maison bulle du Caylar par Nicolas Bergougnoux

Emilie Saugues, architecte DPLG, a suivit plusieurs stages avec Antti Lovag et également travaillé avec lui comme maitre d’œuvre durant 2 ans sur le chantier de la maison Gaudet de Tourrettes-sur-Loup pour son nouveau propriétaire. Elle y a acquit une grande expérience. Elle travaille actuellement dans l’évènementiel dans le Puy-de-Dôme. Emilie est la maitre de stages au chantier de Montgivray.
Jérôme Peyret, architecte parisien, a suivit un stage avec Antti Lovag et a conçu et construit une maison avec plusieurs bulles à Vidauban dans le Var. Il est un des seuls architectes expérimenté disponible actuellement pour un nouveau projet bulle. Jérôme s’est constitué une équipe avec des anciens ouvriers d’Antti.

maison bulle jérôme

maison bulles Jérôme Peyret à Vidauban

Hervé Reboulin, architecte DPLG à Salon-de-Provence dans les bouches du Rhône, a travaillé également avec Antti Lovag. Il s’est construit une maison coque personnelle et une maison pour un client de Varages. De part son expérience et sa grande connaissance des travaux d’Antti Lovag, Hervé saura vous conseiller pour votre projet de maison bulle.
– Le jeune Antoine Strauss a construit une cave en forme de Nautile dans le Loir-et-Cher devenue cuisine d’été pour ses parents. Il lance son concept de maison bulle enterrée thermiquement autonome et développe une démarche dans ce sens.

strauss concept

vue intérieur cave cuisine d’été Strauss Concept

Laetitia et Simon construisent actuellement une grande maison bulle près de Reims. Ce sont des auto constructeurs.

maison bulles Reims

maison bulles Laéticia et Simon près de Reims

Chantal et Luc construisent actuellement un ensemble de plusieurs bulles, d’une surface totale de 164 m2 dans la Creuse. Ce sont des auto constructeurs.

maison bulles gribaldo

maison bulles Chantal et Luc Gribaldo en construction en Creuse

Adriana et Philippe (je suis Philippe) construisent une maison bulle bioclimatique enterrée dans l’Indre. Nous sommes des auto constructeurs, je suis passionné par les maisons bulles et l’habitat en voile de béton en général. J’ai visité personnellement presque toutes les maisons bulles en France, une en Belgique et bientôt celles de l’architecte mexicain Javier Senosiain. L’été je propose des stages sur mon chantier pour apprendre la technique du voile de béton et quelques idées et conseils pour vous lancer a moindre cout dans l’auto construction de votre maison bulle. Ces stages sont une occasion unique de découvrir concrètement le voile de béton et sont dispensés par des architectes et auto constructeurs reconnus tels que Antonio Beninca, Emilie Saugues, Jérôme Peyret…

maison bulles Delage

maison bulles bioclimatique enterrée Adriana et Philippe Delage

Comme vous le voyez, 90% des maisons bulles ont été construites par leurs propres propriétaires donc en auto construction.
Se lancer dans la construction d’une maison bulle implique une démarche forte et personnelle importante mais c’est une aventure fascinante et surtout tout a fait possible, car la technique du voile de béton s’apprend facilement et rapidement.
Néanmoins, si un tel projet germe dans votre esprit, vous devez avoir l’esprit ouvert car il va vous être demandé de repenser complètement votre vision de l’habitat, votre façon de vivre. Ainsi l’armoire normande de grand mère n’entrera pas dans votre maison, mais rassurez vous, ni les étagères Ikéa, les meubles seront le plus possible intégrés dès la construction, il faudra savoir bricoler un peu…

Nicolas-Bergougnoux-maison2-rezdejardin-700
Mais la démarche principale concerne votre façon de vivre. Aucun intérêt de construire des bulles pour avoir des bulles. D’ailleurs la forme des bulles n’a jamais été voulue. Antti Lovag précise « l’aspect extérieur n’est que la résultante de décisions prises pour l’intérieur ».
Avant tout, il faut donc vous poser les bonnes questions :
– la façade de ma maison est elle importante si je vis à l’intérieur ?
– est ce que je veux la télévision dans ma chambre ? ou ai je vraiment besoin d’une télévision dans la chambre (ou dans la maison, ceci est un autre problème) ?
– où est ce que j’installe la machine à laver le linge et pourquoi ?
– est ce que je veux que le garage soit près de la cuisine ? Pour descendre les courses…
– est ce que je veux des volets ? Non car j’aime être réveillé par le soleil, je préfère les rideaux…
– quel est le meilleur emplacement de la cuisine ? Si je reçois beaucoup d’invités, peut être que j’aimerais avoir la vue dehors en cuisinant.
– …
Toutes ces questions devraient être débattues avec un bon architecte, voir un habitologue (terme inventé d’ailleurs par Antti Lovag).
Car la construction d’une maison est souvent le projet d’une vie et votre maison devrait être conçue pour vous et vos besoins. En fait, voulez vous vivre dans une maison standardisée, dans la maison de Mr tout le monde, ou voulez vous vivre dans une maison qui vous ressemble, adaptée à vos besoins ?
Dans quelle maison serez vous le plus à l’aise ?
De plus, il ne sert a rien de construire 90 ou 120 m2 si la maison n’est pas adaptée a ses occupants, la surface ne veut rien dire. On peut vivre a 4 dans 60 m2 si ceux ci sont bien pensés, le but étant d’arriver a une maison fonctionnelle et agréable a vivre pour vous. Chaque maison devrait être unique et vous conviendrez que ce n’est pas du tout le cas actuellement. Promenez vous dans votre quartier, regardez les maisons de vos voisins (et la vôtre) et vous verrez qu’elles se ressemblent fortement.
Au final, en construisant vous même, en concevant vos meubles intégrés dans le bâti (canapé circulaire en béton, plan de travail de cuisine ou de salle de bain intégré dans le ferraillage, placards tournants incrustés dans les murs…), vous économisez de l’argent qui peut être employé pour voyager ou pour construire une autre maison que vous pourrez louer ou utiliser en résidence secondaire.

NicolasBerbougnouxEsquilon700

En résumé et pour tenter de répondre à la question du coût d’une maison bulle, vous avez je pense compris qu’il existe peu de personnes pour mettre en œuvre votre projet et que la solution la plus économique est de vous impliquer personnellement dans sa réalisation. A partir de là, il existe plusieurs possibilités mais la première chose à vous demander est :
Est ce que je construis moi même ou fais appel à une entreprise ?
De votre réponse découle le cout. Si vous passez par une entreprise ou des ouvriers spécialisés, cela vous coutera sans doute plus cher que la construction d’une maison ordinaire (entre 1500 et 2500 € le m2 finit, voir plus) mais si vous vous impliquez et construisez vous même votre maison, avec des solutions éprouvées et les conseils avisés des anciens auto constructeurs, vous vous en sortirez beaucoup mieux et vous aurez une maison unique, faite pour vous.

Si cet article vous a aidé, laissez moi vos commentaires. L’ensemble des architectes et auto constructeurs de maisons bulles sont à votre service pour aller plus loin dans l’étude de votre projet de future maison bulle.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.2/10 (36 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +14 (from 14 votes)
Quel est le prix d'une maison bulle ?, 7.2 out of 10 based on 36 ratings

Commentaires

  1. Un point important qui m’a séduit dans la démarche d’auto-construction, c’est l’utilisation du voile de béton, pour la réalisation de la structure principale, mais aussi pour tout l’aménagement intérieur.
    Une seule technique à maitriser pour construire sa maison des fondations aux étagères du dressing en passant par le plan de travail de la cuisine et la douche, toutes les formes sont possibles, on peut litérallement sculpter son habitat.

  2. Oui, et une technique facile a apprendre.
    Alors que dans une maison traditionnelle, il faut faire appel à un maçon, un charpentier, un couvreur… des professionnels qui coutent cher, dans une maison en voile de béton ou une maison bulle, il n’y a pas de parpaings, pas de charpente, ni de toiture, un seul matériau, le voile de béton fait office de mur, toit et éventuellement de meubles intérieur, tout est lié, et en plus, c’est anti sismique et anti cyclonique et vu les changements climatiques actuels, il me semble que c’est aussi important a signaler. Lorsque le vent emportera la toiture du voisin et que l’assurance lui annoncera qu’elle ne remboursera rien, il te jalousera en te regardant te promener tranquillement sur ton toit…

    • et lorsque ton assureur te demandera le prix de ta maison pour avoir une idée de ce qu’il lui faudra débourser pour la reconstruire si un avion se pose dessus (oui, la structure est auto-stable et anti-sismique, mais on ne peut pas tout prévoir…) , ou si des voleurs s’introduisent chez toi en cassant une fenêtre, tu vas lui répondre du temps et le prix du verre ? mais lui ne comprends que les chiffres, et comme il n’y aura ni volets ni barreaux, alors il va se dire que c’est un risque potentiel, comme il n’y a pas de professionnel pour reconstruire, il va sur-estimer les travaux de reconstruction (bien que la probabilité d’un avion qui s’écrase soit faible) et là, il va te dire combien tu lui dois tous les mois pour assurer ta maison des risques liés à l’habitat, il en ira de même pour la plomberie, l’étanchéité ou l’électricité, comme il ne sait pas le faire lui même que cela parait abstrait à beaucoup d’artisans, tout va être sur-estimé pour que ton assureur soit certain de ne pas perdre d’argent… mais tu n’aura aucun risque de dégâts si tes tuiles volent jusque chez le voisin, bien que tu es des voisins, tu n’auras pas de tuiles…

  3. Bonjour.
    Tous cela me fait Rever !!!!! Quand on y connais rien c’est tres compliquer .
    Rien que l’armature en metale pour le beton me terrifie a l’idée d’échouer.
    Et le voilage de beton, quel epaisseur doit avoir le beton pour etre certain que cela resiste ?!
    Tellement de question que je ne pourrais toutes vous les donnés.

    • C’est une question de proportion, par exemple, un oeuf à une coquille qui fait seulement quelques microns et peut résister à des chocs très grands… pour le voile béton, on fait des calculs de charge (poids de la structure et aussi de ce qu’elle doit porter, comme la neige par exemple) de la même façon que pour une maison traditionnelle.

  4. C’est pour cela que nous organisons des stages cet été pour découvrir la technique du voile de béton. C’est une technique simple et facile a apprendre.

  5. Le concept est intéressant, et très surprenant à la fois! Pensez vous que ce type de maison va se développer rapidement? Car effectivement 10 personnes qualifiées sur la France… ça reste marginal.

    • il y a des siècles que homme imite la nature, et que l’on construit des sphères(trullis, chibottes, sphère géodésique, zomes, etc.) il y a aussi des modes, des gens qui s’y intéressent souvent, mais de là à ce que cela se développe de façon moins marginal, il faut comptait sur la promotion de Philippe et l’envie de construire sa maison d’une autre façon… Antti Lovag, Pascal Hausermann, et Chanéac ont initiés ce type de construction dans les année 60 et il n’y en a encore que très peu. Mais qui sait, si le commun des mortels arrête de fantasmer sur le « néo-provençale », peut-être que ce type de construction est en devenir, ne serait-ce que pour l’amélioration de la qualité du paysage si ces maisons sont recouvertes de végétation, l’impact sera forcément moindre !!

  6. Bonjour Damien et merci de votre commentaire,
    Non je ne pense pas que l’on construise demain des centaines de maisons bulles en voile de béton, c’était marginal dans les années 60/80, ça l’est de nos jours et le restera sans doute dans le futur.
    Par contre je crois fermement que le voile de béton est une des techniques permettant à un néophyte de construire sa propre maison à moindre coût à condition bien sur de se lancer soi même.
    En effet, la maison bulle en voile de béton n’utilise pas de parpaings, pas de charpente, pas de toiture… 1 seule technique pour le mur et le toit, qui plus est facile a apprendre.
    Une maison fonctionnelle avec des meubles intégrés dès la construction permettant une grande économie mais aussi de dépenser l’argent du mobilier dans des voyages ou autre.
    C’est pour cela que nous organisons une formation dont je parlerais bientôt sur le site.
    Philippe

  7. La construction en voile de béton projeté sur une structure en ferraillage. Est effectivement peu coûteuse en matériel, mais est très gourmande en temps. Une équipe d’ouvriers bien rodé (comme c’elle d’Antti) passait une semaine pour réalisé la structure en ferraillage d’une sphère de 9 mètres de diamètre et deux jour pour projeté le béton sur chaque voile. Sans parlé des planchés, gaines et réseaux, de la pose d’ouvrant et encor moins des finitions.
    Il ne faut pas oublié qu’il existe d’autre méthode de construction que le voile de béton projeté sur du ferraillage. Cette méthode est certes novatrice face aux parpaings, mais est préhistorique comparé aux recherches des architectes et constructeurs.
    Pour faire des bulles il existe plusieurs méthodes de réalisation, à ma connaissance au nombre de trois :
    La projection sur structure ferraillée. Expliqué sur ce site.
    La projection sur moule qui est toujours en cours de conception. Certains models sont prêt et la réalisation complètent d’une sphère dure une journée, hors temps de prise et séchage. Il faut compté une période d’une semaine avant de lisser la couche d’isolation et il n’y a pas de longues finitions à prévoir (ce qui doublais voir quadruplais le temps de réalisation sur les chantiers d’Antti Lovag) car la finitions consiste a un peu de ponçage et a un coup de peinture ou le jointement des faïences.
    La projection sur tissu tendu est aussi très rapide. Actuellement il existe que peu de bâtiment réalisé suivant cette méthode mais tous sont encor en état quasiment d’origines. Seul les deux premier prototype, commence a montré des signes de faiblesse après une trentaines d’années (mieux qu’un pavillon). Les sphères avaient été réalisé en trois jours, et ont soufrèrent d’une étanchéité mal entretenue. Le temps de réalisation est très court car le ferraillage est remplacé par un tissu tendu sur une structure.
    Toutes ces méthodes de base peuvent subir de nombreuses variantes par le choix des matériaux de la structures (plâtre, chaux, bétons, fibres,…) ou des isolants (polystyrène, bétostyrène, bétons de chanvre, cellulose,…) qui vont influé sur le coût globale de l’édifice.

    • Tout à fait d’accord ! l’étanchéité reste le point faible de ces structures. Elle demande un entretien régulier (comme tous les voiles béton à ma connaissance) et celui-ci à un coût. Dans la maison traditionnelle, on refait la charpente environ tous les 30 à 50 ans, sans avoir d’entretien particulier), dans la maison bulle ou le voile béton, on est dans une entretien, voire une réfection tous les 1 à 3 ans, au-delà on prends des risques. Bien que les technologies et les matériaux innovants sur le marché permettent de diminuer cet entretien, il reste à faire, soi même ou fait par une entreprise.

      • Merci Émilie pour tous ces commentaires constructifs. L’étanchéité est bien sur a surveiller, surtout que nous serons enterrés et n’allons pas enlever la terre tous les 3 ans. Mais d’autres l’ont fait ; Étienne Fromanger, Javier Senosiain ou Peter Vetsch et j’en oublie certainement. Nous serons sans doute pionnier en France et espérons que la maison pourra servir d’exemple pour d’autres auto constructeurs.

      • En me promenant avec Antti sur le site, nous tombons sur ce commentaire de Milly.

        Antti se souvient que sur sa bulle de Tourrettes, réellement, il y a eut juste deux coup de peinture sur l’étanchéité extérieure en fibre de verre.
        La maison a été finie en 1979.
        On en revient donc à une remise en état tous les 30 ans environ, surtout si les arbres ou arbustes poussent sur la maison (conditions de la toute première maison réalisée à Tourettes )

  8. Bonjour. Je suis arrivé votre site en cherchant des renseignements sur le voile de béton, non pour faire une maison-bulle, mais pour aménager le jardin. Et une question m’est venue en lisant vos pages : avez-vous une idée de ce que pensent les géobiologues et sensibilités similaires d’une maison dont l’ossature évoque de fait une cage de Faraday ; ou plutôt ce qu’ils y ressentent ?
    Merci
    Olivier

    • C’est un vaste sujet. Si Joël, Daniel, Christian… (des habitants de maisons bulles) passent par ici, peut être pourront ils vous répondre mieux que je ne saurais le faire.

  9. Les quelques cages de Faraday que j’ai pu rencontré ressemblaient vraiment à des boîtes métalliques closes, pas d’ouvertures telles que nos portes et fenêtres, ce qui me laisse penser que les maisons bulles sont perméables aux ondes électromagnétiques donc pas de grande influence sur l’organsime.
    Lors de mes visites de maisons bulles j’ai pu aussi constater que la radio et les téléphones portables fonctionnaient à l’intérieur.

  10. En ce qui concerne les essais géobiologiques menés par Antti lovag, de nombreuses études ont été menées sur les terrains avant et après implantation.
    Il en a résulté le choix de l’emplacement des pièces pour les études avant, afin de positionner correctement les lieux de vie par rapport au failles et suivant le réseau Hartman..
    Concernant les études faites dans les habitats finis, un chercheur suisse a trouvé que les effets du réseau Curie était légèrement atténué (logique il s’agit du fer). De nombreux médiums et radiesthésiste sont passés chez Antti, aucun n’ont évoqué de troubles particuliers et comme l’implantation a été bien choisi il n’y a pas eut de dégradations des ondes terrestre par le ferraillage.

    Concernant l’effet principale de la cage de Faraday, résultant du ferraillage dans les maisons bulles, seul les champs magnétiques et électriques sont stoppés. Les téléphones portables ne passant pas bien à Tourrette, je ne peux pas vous dire s ‘il y a une différence entre l’intérieur et l’extérieur. A Téhoule, le grillage (nergalto) a été remplacé par du tissu tendu qui n’a aucune incidence sur les téléphones. Si-non, en règle générale les ondes radio et autres passe normalement au travers de la structure. Une cage de faraday est normalement complètement fermé, ce qui n’est pas le cas dans les réalisation de mon père, donc leur structure métalique ne représente pas en elle même une cage de Faraday.
    Concernant la foudre, a ma connaissance, l’ancienne cuisine du palais de Tourrette avait été traversé par une boule d’éclaire (phénomène rare). Aprés une trentaine d’année d’orages je n’ai pas entendu parlé de foudre à l’intérieur de bulles, malgré la présence de grandes ouverture. Cela est peut être du aussi à la méthode d’encrage du ferraillage dans les fondations (la roche présente sur place) et le chaînage continue de toute la structure, ce qui élimine les différences de potentiel donc les risque d’être frappé par la foudre.

  11. Bonjour et merci pour tout ces renseignements precieux.
    apres un projet de maison containers avorté parce que le passage des camions ne peut pas passer dans notre village,
    nous cherchions une alternative pour notre construction.
    Grace a des precurseurs comme vous, Nous avons enfin trouvé comment faire notre future maison.
    Nous avons un terrain dans le Cantal et c’est avec plaisir que nous allons venir vous rencontrer et apprendre.
    A tres Bientot
    Bien Cordialement
    Francis

    • On vous attends quand vous voulez. Appelez moi avant au 0660159247. Nous devrions organiser un stage en septembre. Nous devons terminer quelques préparatifs et dossiers administratifs.

      • Bonjour,

        Savez vous si une maison bulle se construit en région PACA ou alentour ?

        j’aimerai bien voir le principe de construction ( ferraillage, projection béton …) puisque ce type de maison correspond bien à ma vison de l’habitat.

        J’ai pour projet de réaliser une maison avec voiles béton dans les Gorges du verdon ( Alples de hautes Provence) avec une partie habitation principale et une partie avec chambres d’hôtes.

        • Bonjour
          A ma connaissance, il n’y a pas de maison bulle en construction en région PACA.
          Nous organisons des stages a partir du printemps prochain.
          Philippe

  12. Bonjour,

    Oui je serai intéressée pour ce stage de printemps.
    quand vous connaitrez l

    Es’il possible d’avoir des exemples de plans ( vue de plan et coupes) afin de bien visualiser l’organisation des pièces d’une telle construction. et d’avoir des visuel d’insertion dans le paysage.

    J’ai rendez vous le 12 septembre avec un architecte des batiment de france qui instruit les permis de construire afin de voir si il accorderait ce type de construction dans ma commune.

    • Bonjour Sebastien,
      Vous pouvez piocher sur le site les photos qui vous semblent intéressantes pour votre projet, uniquement pour un usage personnel bien sur. Pour ce qui est des plans et coupes, pouvez vous nous en dire plus sur votre projet ?
      Appelez moi au 0660159247 pour en discuter.
      Philippe

  13. désolé j’ai fais une mauvaise manipulations.

    Quand vous aurez fixé la date du stage de printemps merci de m’envoyer un mail pour me la communiquer.

    merci

    Sébastien

  14. bonjour,
    super article, mais je reviens sur la question, combien coute une maison bulle? Une maison en paille peu revenir a 35 000 euros ( tout compris si on la fait soi meme) pour 100 metre carre. En comparaison, a combien revient une maison bulle de la meme surface? Merci

    • Bonjour

      Difficile de répondre mais je pense que si l’on fait tout soi même, on est a peu près dans le même ordre de prix a condition aussi d’enterrer la maison et d’avoir du temps devant soi car c’est très long à construire mais quel plaisir d’avoir une maison qui nous ressemble, adaptée a nos besoins, intégrée dans le paysage, qui n’a que faire des ouragans et tempêtes…

      Philippe

      PS. Je travaille au calcul exact mais j’ai tellement de choses à faire, entre le chantier, le site internet, les interviews, les vidéos et montages…

  15. bonjour,
    serait’il possible de construire une maison bulle avec d’autres matériaux »plus naturels » comme des bambous, de la terre, de la chaux, du chanvre,etc…
    merci

    • Bonjour Betty Love

      Sans doute mais personne ne l’a encore fait. Vous pouvez vous lancer.
      Je sais qu’il y a un coté « non écolo » dans la maison bulle par l’emploi de fers et béton mais c’est aussi une façon que tout le monde puisse auto construire sa maison car la technique est simple. Et puis, il y a du recul, il est possible d’appeler certaines personnes si on rencontre un problème, ce qui n’est pas le cas pour le bambou.

      Philippe

  16. bonjour j aimerai savoir si vous la construiser vous cela me couterai combien je suis dans le batiment mais les maison son trop chere et pas asser de temp pour la montee an sachant que j ai des enfant!je suis de savoie et si je me lance dans un projet comme seluit ci je ne peut pas atendre la saison d hiver . merci d agree mes salutation

    • Bonjour Stéphane

      Non, je ne peux pas construire votre maison bulle car j’en ai déjà une a construire moi même.
      La maison bulle ne coute pas cher en matériaux mais peut être longue a construire (suivant la surface), c’est pour cela que je propose des stages pour apprendre la technique.
      Il va être très difficile de trouver une personne pour vous la construire et sachez que dans ce cas la, il vous en coutera entre 1500 et 2500 euros du m2, voir plus, et donc plus cher qu’une maison traditionnelle.

      Philippe

  17. Bonjour,
    je vais construire une kerterre le mois prochain et je rame pour trouver un skydôme rond et ouvrant.Avez vous des adresses de fournisseurs à me communiquer? j’habite dans le 06.
    merci beaucoup….
    cordialement Laure tel 06 09 75 20 92

  18. Bonjour,
    vous écrivez avoir visité personnellement ces maisons bulles. Savez-vous quand/comment découvrir :
    – la Villa de l’Esquillon dite « Palais Bulles » à Théoule,
    – la Maison Bernard à Port la Galère,
    – et la Maison Antoine Gaudet à Tourrettes-sur-Loup ?
    D’avance merci,
    Cyrielle

    • Bonjour Cyrielle

      Les maisons bulles sont toutes des résidences privées et donc en général in-visitables. Néanmoins voici des précisions sur celles citées :
      – la Villa de l’Esquillon dite « Palais Bulles » à Théoule,
      Résidence privée du couturier Pierre Cardin, la maison est fermée au public. Tous les étés, le palais bulles est le théâtre de festivals durant lesquels vous pouvez voir l’extérieur de la maison.
      – la Maison Bernard à Port la Galère,
      Depuis octobre 2014, cette résidence privée, œuvre majeure du travail d’Antti Lovag est visitable une fois par semaine, sur RDV et sous certaines conditions. RDV sur cette page pour plus d’informations http://fonds-maisonbernard.com/fr/visiter-la-maison/.
      – et la Maison Antoine Gaudet à Tourrettes-sur-Loup ?
      Résidence secondaire privée, depuis la mort d’Antti Lovag qui en était « locataire », il n’est plus de la visiter.

      Philippe

  19. Les jaloux sont comme les fous et le Necro Pedo Sado Maso, ils ne se rendent jamais 44 compte de leurs souffrances. La jalousie provient d’un manque de confiance non pas envers l’autre, mais envers soi-même.

  20. Bonjour !
    Tout d’abord, merci beaucoup pour ce site. C’est une vraie source d’inspiration et il est bourré de bons conseils.
    Nous avons pour projet mon homme et moi de construire nous-mêmes notre maison dans le Gers.
    Nous hésitons encore si choisir la technique de la voile de béton ou bien celle du torchis. Les deux techniques nous paraissent relativement assez simples et très peu coûteuses.
    Toutefois, j’aurais une question : même si la structure et la construction globale de la maison ne nous paraît pas infaisable, qu’en est-il des arrivées d’eau, raccords électriques etc.
    Nous voudrons placer des panneaux solaires, récolte d’eau de pluie, toilettes sèches mais également être raccordés à EDF et eau de la ville.
    Avez-vous fait appel à un architecte pour décider ces points-là ?
    Merci beaucoup et très bonne continuation à vous !

    • Bonjour Juliette
      J’ai dessiné mes plans et un ami les a mis au propre car je suis en dessous de 170 m2, surface minimum de recours à un architecte mais attention, je crois que la loi a changé récemment et est passée a 150 m2, ce qui est de toutes façons bien trop grand.
      Pour tout ce qui est électricité, ma maison est une maison ordinaire. Je serais raccordé à ERDF.
      J’organise bientôt des stages sur le chantier.
      Philippe

  21. Bonjour !
    Tout d’abord merci pour ce site, mine d’infos et inspirant !
    Pour ceux qui n’ont pas le courage de construire leur maison bulle, j’ai trouvé un constructeur qui fait des maisons bulles en matériaux composite (une sorte de plastique je crois). Ce n’est pas écolo mais le béton non plus je crois.
    Le site est en anglais et il faut s’inscrire pour avoir les prix. Pour info, c’est à partir de 14 000 $ pour 40m2 (soit pas loin des 10 000 €)
    Le lien : http://www.greenmagichomes.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.