Plum

Lors de mon passage chez Antonio Benincà début février 2016, au retour de notre visite au collège de Balbigny et avant de monter déjeuner chez Marc, Antonio m’a fait découvrir la boulangerie de Plum.

salon maison bulle

Des conseils, idées, techniques sur la construction d'une maison bulle bioclimatique enterrée.

Accédez au club privé et découvrez des trucs, astuces, techniques, idées... sur comment construire une maison de 20 à 50 m2, sans chauffage, intégrée au paysage, facile a construire seul...

Plum, le dernier boulanger

Bussy-Albieux

Le petit village de Bussy-Albieux (500 hab.) est situé sur la route entre Saint-Germain-Laval (1.700 hab.) et Boën-sur-Lignon (3.300 hab.) dans la Loire 42. C’est ici que Philippe Plum a reprit il y a quelques années une boulangerie, en plein centre du bourg, dans une vieille battisse en pierre, une des dernières boulangerie du département à cuire encore son pain au feu de bois.

la boulangerie de Plum a Bussy-Albieux

Boulanger vétérinaire

– Et que faisiez vous avant d’être boulanger ?
– J’étais vétérinaire… ???
Philippe Plum (de son vrai nom Pluvinage) est originaire de Seine-et-Marne, mais a découvert la Loire lorsqu’il était étudiant vétérinaire à Lyon. Il a tant aimé le département qu’il est venu s’y installer en 1986. C’est à Boën et durant une dizaine d’années qu’il exerce son premier métier, vétérinaire. Puis il entreprend une spécialisation, dans le domaine de la gestion de l’environnement en économie agricole, à l’École nationale supérieure agronomique de Montpellier et prend alors la direction d’un centre de formation réservé aux techniques d’élevage près d’Annecy. Mais même s’il exerce en Haute-Savoie la semaine, Plum rentre tous les week-ends dans la Loire. En 2010, il décide de vivre dans le Forez. « J’avais fini une période, j’ai cherché un métier qui me permettait de vivre ici, dans ce village de Bussy-Albieux, où j’étais installé depuis 1991 ». Il se décide alors pour le métier de boulanger.

fournée de pain chez Plum

Cuit au bois

En 2011, à l’âge où certains pensent déjà à leur retraite, Plum lui, devient simple apprenti-boulanger chez Jacques Mahou à Tours (Meilleur Ouvrier de France) et y obtient son CAP. Il s’installe alors en juillet 2012 dans son petit village d’adoption de Bussy-Albieux (entre Roanne et Saint-Etienne) pour y proposer une large gamme de pains bio au levain et cuits à l’ancienne ainsi qu’une maison d’hôtes tenue par sa fille Camille, documentaliste en reconversion. Pour ce faire, il rachète l’ancienne boulangerie du village qui faisait également office d’épicerie et de café, et entame des gros travaux de rénovation qui métamorphosent l’ensemble immobilier. Pour rester en cohérence avec son idée de four a bois, il fait appel à Serge Guillery, spécialiste des fours à bois à gueulard, qui lui installe un four de 9 m2 en briques réfractaires. Coté fournisseurs, Plum fait le choix de travailler uniquement avec des farines bio de la minoterie Dupuis Couturier de L’Etrat, au nord de de Saint Etienne. Ses pains au levain naturel, sont croustillants et se gardent plusieurs jours. Son pain de seigle, complet, de campagne ou intégral, mais encore le petit épeautre, régalent les amateurs. Ils n’hésitent pas à faire plusieurs kilomètres pour acheter ce pain bio qui porte le nom de Plum, surnom du boulanger, et dont la saveur est exceptionnelle. Quelques viennoiseries maison complètent l’offre.
four a bois de Plum

Maison d’hôtes

A la table d’hôtes de Camille, que des produits locaux et bio :
– les légumes proviennent des Jardins de l’Astrée de Saint-Etienne-le-Molard et de l’Esat du Colombier de Bussy-Albieux,
– le miel et les fruits de Frédérique Jacquet de Boën-sur-Lignon,
– les fleurs et tisanes de Christine Morales d’Epercieux-saint-Paul,
– la viande d’agneau, de mouton et le fromage de brebis de l’EARL le Bois d’Allard à Sainte-Foy-saint-Sulpice,
– la viande bovine, GAEC du Banchet à Bussy-Albieux,
– la viande de porc, génisse et charcuterie de la Ferme Chazal et Gaec de Marcy,
– les volailles d’Anne-Marie Giraudias de Saint-Sixte,
– la viande de lapins de la ferme Le Serton à Saint-Laurent-Rochefort,
– le vin, côtes du Forez, cépage Gamay, de Gilles Bonnefoy, cave Verdier Logel, cave coopérative, domaine Bertau…,
– et le pain ? du boulanger d’à coté…

Camille

Au moment où de plus en plus de personnes prennent conscience de leur alimentation et veulent mieux nous nourrir, il me semble qu’acheter son pain bio et cuit au bois est un minimum. De plus, cela fait vivre un commerce de proximité. Si vous vivez dans la Loire, je vous invite vraiment a passer voir le pain de Plum.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.5/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +5 (from 5 votes)
Plum, 5.5 out of 10 based on 4 ratings

Commentaires

  1. Merci Philippe,

    Je suis un fidèle lecteur de tous tes envois, Merci mille fois du beau travail que tu fais avec amour et que tu répands si bien..

    Je suis retraité et est fais le choix de ne plus rien posséder: cause le système de vampirisation…

    Cependant, ta foi, la beauté et la cohérence de tes concepts me mets l’eau a la bouche de partir avec toi…Cependant, « Je ne possède RIEN et est 1000€ de retraite….??? Merci de tout coeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.