Identité Immobilière interview Habitat-Bulles

interview identité immobilière

interview identité immobilière

Identité Immobilière est le spécialiste de l’interview de professionnels de l’immobilier. Son concepteur Pascal veut réconcilier les particuliers avec l’ensemble des professionnels de l’immobilier. Son idée, interviewer tous ces professionnels pour mieux connaitre leurs agences, leurs points forts… Pour les particuliers c’est la possibilité de choisir son agence avant de se déplacer, de pouvoir discuter avec elles… Découvrez l’interview d’habitat bulles.

1) Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis un entrepreneur autodidacte, gérant de la SARL DECOMEX.com. J’importe du mobilier et de la décoration du Mexique depuis 2005 et principalement aujourd’hui des cheminées de terrasse barbecues.

J’ai démarré la construction de ma maison bulle l’an dernier et ai acquis une expérience sur le tas. Autodidacte là aussi, la construction en voile de béton me passionne. J’ai commencé à fabriquer 2 bulles avec l’aide d’un auto constructeur renommé Antonio Benincà, passé récemment à TF1Reportages grâce à mon site Habitat-bulles.com.

2) Vous êtes actuellement dans l’Indre pour un projet de construction. Pourriez-vous nous en dire plus ?

J’ai une passion pour les maisons bulles en voile de béton depuis toujours. Après en avoir visité plus d’une vingtaine en France, j’ai décidé de m’en construire une pour ma famille. Il faut savoir qu’une maison bulle en voile de béton coûte beaucoup moins cher en matériaux qu’une maison traditionnelle car la maison bulle n’a pas de parpaings, pas de charpente, pas de toiture… Par contre, le temps de construction est beaucoup plus long. Sachant qu’il n’y a aucune entreprise spécialisée existante sur le marché, juste moins de 10 ouvriers, 90% des maisons bulles construites l’ont été par leurs propriétaires. En fait, si l’on veut construire une maison bulle, il faut souvent la faire soi-même. Heureusement, il existe quelques architectes et auto-constructeurs pouvant vous aider et l’apprentissage de la technique est simple.

3) Architecturalement, qu’est-ce qu’une maison bulle ?

Une maison bulle c’est comme un igloo, tout est rond à l’intérieur ou a l’extérieur. Le terme de «maison bulle» a été principalement propagé par l’architecte hongrois Antti Lovag mais Antti explique qu’il n’a jamais voulu faire des maisons bulles. Son idée est depuis le départ de concevoir des maisons autour des besoins de l’habitant qui va vivre à cet endroit. Il dit souvent que «l’aspect extérieur que l’on appelle maisons bulles n’était pas voulut au départ, ce n’est que la résultante de décisions prises pour l’intérieur».

4) La maison bulle, c’est aussi un choix de style de vie, non ?

Oui en quelque sorte. Pour vivre dans une maison bulle, il faut être ouvert d’esprit car il faut abandonner beaucoup de nos acquis. Ainsi l’armoire normande de grand mère n’y a pas sa place, pas plus que les meubles Ikea. Les meubles sont le plus possible intégrés dès la construction dans les murs. Une maison bulle est surtout une maison fonctionnelle, bourrée d’idées qui facilitent la vie. Par exemple, le plan de travail de la cuisine ou de la salle de bain est réalisé en même temps que la coque, les placards sont des cylindres rotatifs intégrés dans les murs, la table repas est mobile, fixée sur un bras dans le mur et n’a donc pas de pieds… Une des réalisations les plus abouties d’Antti Lovag, c’est la maison bulles de Hélène et Christian Roux près de Lyon que vous pouvez retrouver sur le site.

5) Comment êtes vous devenu spécialiste dans la construction de maisons bulles ?

Si vous demandez à un propriétaire de maison bulle pourquoi il a construit une maison bulle ? Aucun ne saura vous répondre. Pour moi, comme pour eux, c’est un mélange d’enfance passé a regarder les barbapapa’s, films de science fiction et sans doute une photo dans un magazine. Le vrai élément déclencheur m’est venu en visitant la maison des Roux près de Lyon il y a une dizaine d’années. En entrant chez eux, je me suis tout de suite dit «c’est ça que je veux !». Ça ne s’explique pas, il faut le vivre. D’ailleurs je vous invite Pascal à le faire. Dans l’habitat bulle, on rencontre des gens formidables. Antti Lovag est un personnage extraordinaire mais Antonio Beninca également, Daniel Bord…

Par la suite, à force d’en visiter, j’ai voulu partager ce que je ressentais, ce que je voyais avec d’autres personnes pour proposer une autre alternative aux maisons traditionnelles. Je voulais prouver que construire une maison bulle n’est pas que du rêve, c’est possible de le faire !

6) Vous êtes administrateur du site Habitatbulles.com. Quels sujets abordez-vous sur votre site Internet ?

J’ai créé Habitat-bulles.com en avril 2012. Je suis seul à m’en occuper. En plus de partager mes visites, je présente les architectes qui proposent ce type d’habitat, les auto-constructeurs d’hier et d’aujourd’hui, les maisons bulles en général, des informations techniques sur le voile de béton… et bientôt des formations. Je suis sur une niche mais dès le début, j’ai eu une audience intéressante, j’oscillais entre 40 et 110 visiteurs par jour.
Plusieurs journalistes m’ont contacté, je suis ainsi passé dans la presse régionale et nationale dont LePoint version papier et sur leur site Internet. Mais l’audience a vraiment explosé le 26 janvier 2013, le jour où le reportage de TF1 est passé à une heure de grande audience. Ce jour là, le site est monté à 2807 visiteurs en quelques heures et il oscille aujourd’hui entre 200 et 400 visiteurs journaliers.

J’ai confié la création du site à une agence qui m’a proposé une structure WordPress originale avec une navigation de gauche à droite qui peut surprendre au premier abord mais sur Internet il faut se démarquer. J’ai voulu placer l’internaute dans le vif du sujet car lorsque l’on rentre dans une maison bulle, on aussi désorienté, au fur et a mesure que l’on avance, on ne sait plus ou l’on est, ou est le nord, ou est l’entrée…

Il y a trois chantiers de maisons bulles actuellement. Simon et Laëticia construisent en Champagne, Chantal et Luc sont dans la Creuse et mon épouse et moi construisons dans le sud de l’Indre. Notre chantier est ouvert au public.

7) La maison bulle est-elle accessible à tous ? Quel est le coût d’une maison bulle pour le maître d’ouvrage ?

Au contraire d’une maison traditionnelle où vous êtes obligé de passer au minimum par un maçon, un charpentier et un couvreur (trois postes clés qui ne s’apprennent pas facilement), tout le monde peut construire sa propre maison bulle avec un peu d’apprentissage. Car la maison bulle n’emploie qu’une seule technique : le voile de béton où le mur et le toit forment un ensemble homogène, qui est de plus antisismique et anticyclonique (de plus en plus important de nos jours). La technique est donc très facile à apprendre et la question principale à vous poser pour déterminer son coût est : Est-ce-que je construis moi même ou fais appel à une entreprise ? De votre réponse découle le coût. Si vous passez par une entreprise ou des ouvriers spécialisés, cela vous coûtera sans doute plus cher que la construction d’une maison traditionnelle mais si vous vous impliquez et construisez vous même votre maison, avec des solutions éprouvées et les conseils avisés des anciens auto-constructeurs, et compte tenu qu’il y a moins de matériaux à mettre en œuvre et une seule technique, cela vous coûtera moins cher qu’une maison cubique et vous aurez une maison unique, faite pour vous.

8) Quels sont les avantages de faire construire une maison bulle ?

Une maison bulle est d’abord économique si vous la construisez vous même comme expliqué ci dessus.

  • Comme la coque est auto-porteuse, cela créé un grand volume intérieur sans séparations,
  • En intégrant la plupart des meubles lors de la construction, on obtient une maison meublée et fonctionnelle, l’argent économisé permettant de voyager ou de pratiquer des activités diverses,
  • Notre maison bulle étant enterrée et orientée plein sud, elle est bioclimatique naturellement,
  • Le système du PAHS (stockage de chaleur inter-saisonnier) du physicien américain John Hait que nous allons installer, devrait nous permettre de nous passer de chauffage, ce qui constitue une grande économie,
  • Chaque maison bulle est unique et est réellement conçue pour les habitants qui y vivent, cela ne veut rien dire de construire 90 ou 150 m2 si l’espace n’est pas adapté à ses besoins,
  • Un autre avantage est la possibilité de revenir en arrière, le matériau étant tellement malléable que si une forme ne vous convient pas, vous pouvez en changer aisément.

9) Pour finir, quelles prestations proposez-vous pour les personnes qui souhaitent faire construire une maison bulle ?

Nous proposons principalement des stages qui sont organisés sur notre chantier à Montgivray dans l’Indre et qui permettent de découvrir la technique du voile de béton (gabarits, ferraillage, projection…). Ces stages sont dispensés par des architectes et auto-constructeurs reconnus, ayant soit travaillé aux cotés d’Antti Lovag, de Joël Unal ou à leur propre compte tel qu’Antonio Benincà (qui apparait sur le reportage de TF1).

  • Après s’être formé, je conseille aux personnes voulant construire une maison bulle d’aller d’abord voir un architecte spécialisé sur ce type de construction, ils ne sont pas nombreux, nous en donnons une liste sur demande.
  • Pour la recherche de terrain, il faut privilégier les lieux isolés ou bien cachés, les terrains en pente sont propices à ce type de construction et sont en général moins chers que les terrains plats.
  • Avant de déposer son permis de construire, il faut absolument rencontrer le maire, la dde et parfois l’architecte conseil afin de ne brusquer personne, en effet, les maisons bulles peuvent choquer et ce n’est vraiment pas le but.
  • Enfin, nous sommes en mesure d’aider dans toutes ces démarches les personnes souhaitant plus d’informations, nous pouvons par exemple fournir des photos en situation pour les démarches administratives.
  • Ensuite, suivant leurs moyens, soit les personnes construisent eux mêmes avec ou sans l’aide d’un architecte, soit elles passent pas un maître d’œuvre qui peut être un architecte ou un auto-constructeur et bien sûr nous pouvons les aider à tout moment sur leur chantier.
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.