Hobbit au Mont Saint Michel

Il y a quelques jours, j’ai eu connaissance d’un projet de construction de 4 petites maisons de Hobbit à 7km du Mont St Michel.

mont st michel

salon maison bulle

Des conseils, idées, techniques sur la construction d'une maison bulle bioclimatique enterrée.

Accédez au club privé et découvrez des trucs, astuces, techniques, idées... sur comment construire une maison de 20 à 50 m2, sans chauffage, intégrée au paysage, facile a construire seul...

4 maisons Hobbit au Mont St Michel

Jean-Luc le Hobbit

Jean-Luc m’a contacté pour me demander conseil. Il a récupéré des moules en bois ayant servis à la construction du métro de Rennes et les a transformé pour s’en servir de coffrages en vue de construire 4 petites maisons de Hobbit. Voici sa demande et ma réponse et celle d’Antonio Benincà.

maison hobbit au mont st michel

Demande de conseils

« Suite à notre contact téléphonique , je vous envoie les photos et les renseignements. Le projet consiste à construire quatre cabanes de hobbit locatives pour les touristes de passage, nous sommes à seulement 7 km du Mont Saint Michel. Le but aussi est d’expliquer aux clients que l’on peut construire autrement, économiquement et plus écologiquement (production d’électricité par panneaux solaires, éolienne Piggott auto-construite, stockage sur batteries à décharges lentes, groupe électrogène auto-construit…) branchement EDF inexistant, assainissement par phytoépuration, toilettes sèches… »

Moules

« J’ai acheté 8 moules en bois qui ont servis au métro de Rennes. Transformés, ils vont me servir de moule pour couler les voutes en béton. Les fondations et la dalle sur terre plein sont coulées ensemble (fondation 50×50, dalle de 15 cm). La photo présente le moule d’origine, il m’en faut 4 pour faire un tunnel. »

coffrage moule en bois

Dimensions des maisons

« Chaque maison fait 7,20m par 9m, ce qui fait quand même 18 m3 de béton à 2,4t le m3, cela fait 43 t de béton…
La voute fait 11 m de long sur 7,20m de profondeur par 15 cm d’épaisseur cela fait 12 m3 *2,4 t = 28,8 t de béton.
Après une couche de terre, un géotextile pour l’étanchéité puis une autre couche de terre et le ray-gras »

facade sud

Question

« Le soucis est comment faire tenir le béton en partie basse sachant que les premiers 2 mètres sont très inclinés. »

facade nord

2 réponses d’Antonio Benincà

1) Si vous coulez du béton avec une toupie, vous devez absolument réaliser un coffrage extérieur. A la vue de votre construction, cela va être difficile car il faut réellement construire quelque chose de très solide sur une longue portée et sur au moins 2m dans la pente, pour contrer la poussée du béton qui va être énorme en bas du coffrage.

2) La solution la plus simple serait de projeter sur le moule. Aujourd’hui, peu de personnes peuvent le faire, mais Philippe aura peut être un contact…

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Hobbit au Mont Saint Michel, 10.0 out of 10 based on 4 ratings

Commentaires

    • Ce n’est pas que du béton puisque couvert de terre et d’herbe.

      Par contre je doute fort du « sans chauffage » si seule une « couche de terre » assure isolation et volant thermique été-hiver. Surtout en étant autant au Nord. Ou alors il faut que ladite couche soit considérable. Et encore le mieux qu’elle permette est d’assurer les 11 à 12°C de tout sous-sol sous nos l’attitude. Je doute fort que les clients de ce type d’abris s’en contentent. Le constructeur ferait bien de soumettre son projet à un thermicien qui lui expliquera la nécessité d’isoler et ne pas compter sur la couche de terre pour en obtenir en terme d’inertie thermique mieux qu’un volant nuit/jour. Et certainement pas été/hiver. Ce que tout habitant de troglo, bien qu’entouré de plusieurs mètres de terre et/ou de roche lui confirmera d’expérience. Car il sait, lui, quelle difficulté il y a à seulement conserver le bénéfice de la température du sol. Dans un de mes troglo qui bénéficie d’une couche de roche et terre de plus de trois mètres et est entouré du reste de la planète, volet et porte fermés, si j’ai été préservé de la canicule, la température est tout de même monté à 21°C. Et l’hiver, sans chauffage par des températures extérieures de 3 à 10°C, je suis content quand il y fait deux ou trois degrés de plus que dehors. Et je ne parle pas des pertes par l’indispensable VMC* sans laquelle l’humidité pourrirait tout en quelques jours.

      * Sauf recours à une double flux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.