Essai projection

Lundi 7 septembre 2015, Mathieu Boisanté m’avait proposé de venir faire un essai de projection avec son combiné de maçon.

Mathieu

Essai concluant ?!

Rappel des faits

Depuis le début du chantier, nous projetons notre micro béton au sablon (appelé aussi « à la boite » ou « à la gamelle »).

formation, Marie-Pierre projection béton

Mais plusieurs difficultés se conjuguent sur notre chantier :
– Aucun camion ne pouvant descendre, nous faisons livrer le sable par benne de 10 m3 minimum et ensuite, Fred mon terrassier doit venir le descendre avec son Merlo dans un godet, ce qui occasionne des frais de manutention et n’est vraiment pas pratique car cela l’oblige a venir à deux et faire 5 km aller et autant retour avec le Merlo.

livraison sable en bas

– Même chose pour le ciment. Je dois demander à mon voisin ou à Fred de me descendre les palettes en bas avec leur Merlo (heureusement, mon voisin est entrepreneur en bâtiment), et parfois je les descend a reculons à la brouette…

descente ciment à la brouette

– Projeter le micro béton au sablon nécessite de préparer le béton à la bétonnière, puis de le transporter jusqu’au lieu de projection, de le projeter et de retourner à la bétonnière… Tout cela est source de fatigue et surtout de mal au dos.
Depuis le début je cherche une autre solution.

grand-voile-beton-joel-unal

Mathieu Boisanté

Il y a un peu plus d’un an que Mathieu Boisanté m’avait contacté pour la première fois. Il me demandait des informations sur une maison bulle du sud de la France sur laquelle il devait projeter une isolation en béton de chanvre (le chantier ne s’est pas fait). Puis il m’a recontacté il y a 6 mois environ et est passé me voir directement au chantier. Là, voyant l’énormité du problème, il m’a convaincu de travailler avec lui et donc de projeter notre micro béton avec sa machine, un combiné de maçon.

combiné de maçon

Projection

Rappelez vous, il y a 4 moyens principaux de projeter le béton :
– application manuelle, long et fatiguant et risque de ne pas bien enrober les fers,
– projection au sablon (c’est la méthode que nous utilisons depuis le début du chantier), difficile de travailler en hauteur car on doit recharger sans cesse donc descendre, charger, remonter…
– projeteuse à enduit, idéale mais ne passe que du 2 mm maxi alors que nous utilisons du 4, Fred avait loué une Lancy en 2014 et n’avait eu que des problèmes (tuyau bouché pendant 4 heures !!!),
– gunitage, projection en général par voie sèche (le mélange est mouillée à la sortie du tuyau), destinée plutôt aux gros chantiers, type consolidation de tunnels ou rochers sur les autoroutes,

Kisskissbankbank

En vue de gagner du temps et réduire la fatigue ou supprimer en partie le mal au dos, nous avons lancé une campagne de crowdfunding en juin dernier sur le site de Kisskissbankbank afin de trouver des fonds pour contracter Mathieu et son combiné de maçon.

7 septembre

Mathieu est donc arrivé de bonne heure et de bonne humeur avec une bétonnière plus propre qu’une neuve. Il devait apporter son propre ciment Lafarge et pensait en trouver chez Chausson Matériaux à La Châtre mais manque de bol, ils ne stockent pas ce type de produit. Donc pas de ciment étanche, première déception.

bétonnière plus propre que neuve

Remonter le ciment

J’ai donc demandé à Damien et Michel de remonter quelques sacs de ciment Calcia à la brouette.

remonter le ciment à la brouette

Installation

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mathieu est un vrai PRO. Il arrive avec tout le matériel nécessaire et n’a juste besoin que d’une arrivée d’eau. Il a même une foule de raccords en tous genres. Pendant que Mathieu installait sa machine, Michel tirait les tuyaux et Damien les passait à travers le ferraillage.

Damien passe les tuyaux dans le ferraillage

Essai projection

Après avoir « huilé » son tuyau, Mathieu a lancé une première bétonnière et les problèmes ont commencé à apparaitre. Aucun mélange ne sortait du tuyau.

premiers problèmes de projection

Problèmes rencontrés

Nous avons rencontrés 3 problèmes principaux :
– pas le bon ciment,
– sable trop brut, pas assez de parties fines,
– dénivelé trop important dans le mauvais sens.

problème à la projection, ça crachote

Pourquoi le dénivelé a t-il été un problème ?

Le combiné de maçon fonctionne avec une vis sans fin qui pousse le béton dans un tuyau. En général la machine pousse horizontalement ou en hauteur, c’est à dire que la machine est en bas et la projection se fait a un niveau au dessus. Si bien qu’une pression ou résistance est créée entre la machine et le lieu de projection. Mais dans notre cas, c’était tout le contraire. Nous avions placé la machine en haut pour justement faire le gain de devoir descendre le sable et le ciment en bas. C’était une des raisons de la venue de Mathieu, pouvoir livrer le sable et le ciment en haut, ce qui faciliterait le chantier. Mais la, la vis sans fin poussait un mélange qui tombait presque par gravité dans le tuyau, car il n’y avait pas de résistance du mélange, logique. Donc à l’arrivée, ça crachouillait.

ça sort pas, ça crachouille

Les solutions

Nous avons identifié 4 solutions :
1- On abandonne l’idée de la projection à la machine et on continue de projeter au sablon, ce serait complètement idiot et on aurait l’impression de régresser,
2- On descend le sable et le ciment en bas et on projette depuis le bas avec Mathieu (on va a mon avis arriver à cela),
3- Mathieu doit se renseigner sur la qualité du sable dans notre région, s’il trouve un meilleur sable, on refait un essai,
4- De toutes façons, on va acheter du ciment Lafarge et appliquer du béton à la main sur des parties nécessaires pour aller de l’avant.
Le bilan de la journée est tout de même positif. En effet, il est clair que nous allons projeter avec Mathieu. Il est vraiment pro, sa machine va nous faire gagner au moins 6 mois et il cherche constamment des solutions. Il connait bien son métier et va nous apporter beaucoup.

combiné de maçon

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.5/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Essai projection, 9.5 out of 10 based on 4 ratings

Commentaires

    • Bonjour

      Avez vous essayé de créer un siphon à la sortie du combiné, de diriger artificiellement le tuyau vers le haut et de feinter l’ennemi en le redescendant ensuite vers le chantier en contrebas ?

      • On y a pensé mais on l’a pas fait. C’est Mathieu le boss sur le projet. La maison bulle n’est qu’un % infime de son travail. Il sait ce qu’il fait, je lui fait entière confiance. On cherche en ce moment un meilleur sable et on va certainement devoir le descendre en bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.