Retraité bénévole

Je reçois assez souvent des appels pour des informations sur la maison bulle enterrée, parfois des gens me demandent de venir visiter comme Adrien qui est venu de Le Mans avant hier. C’est aussi ce qui s’est passé il y a un mois pour Denis, mon bénévole.

bénévole-retraité-700

Ma femme me dit souvent que je dois avoir une bonne étoile ou quelqu’un la haut (ou ailleurs) qui m’a prit sous sa bienveillance. Lorsque Denis m’a appelé, je lui ai dit ok pour une visite puisqu’il habite près de Châteauroux. Il est arrivé quelques jours plus tard.

Bénévole hebdomadaire

Depuis le début

Dans la discussion, Denis ne cessait de me répété qu’il était admiratif devant le travail accomplit, mais il m’a avoué aussi qu’il me suivait a peu près depuis le début de mon blog ou plutôt depuis le premier article que j’ai eu dans la presse, ce qui veut dire, depuis environ 2 ans. Pour le tester, je lui ai posé une ou deux questions dont je me souviens avoir parlé et il a su me répondre tout de suite. A ce moment là, ce n’est plus lui qui était admiratif, mais moi. Je m’interroge toujours sur le pourquoi de suivre quelqu’un sur internet. Je sais maintenant que ce que je fait intéresse au moins une personne…

Denis, bénévole maison bulle

Polyvalent

Technicien polyvalent chez Thomson avec des séjours au Moyen Orient, on peut dire que Denis aura vu du pays et eu une vie professionnelle bien remplie. A la fin de notre rencontre, après plus de 2 ou 3 heures de discussion, Denis m’a proposé son aide en insistant. J’ai gardé ça dans un coin dans ma tête (elle a des coins ta tête Philippe ?). Et quelques jours plus tard, lorsque je voulais faire un peu de béton, je me suis dit « je vais quand même pas demander à Denis que je connais à peine de venir m’aider à faire du béton, il m’a sans doute offert son aide par politesse, il doit certainement avoir d’autres choses à faire… ». Et puis, j’ai rangé dans un tiroir cette pensée et me suis décidé à l’appeler. Nous avons convenu du vendredi. Le jeudi matin 9h, Denis m’appelle pour me dire qu’il était au chantier.
– Ah Denis, on avait dit vendredi non ?
– Oui !
– Et aujourd’hui on est jeudi Denis. Je suis à Cluis chez le vétérinaire pour Chula.
– Ah zut, je me croyais vendredi, tant pis je reviendrais demain.
– Euh… Non non, tu vas pas repartir à Déols… Tu peux m’attendre une heure ? Vas prendre un café et on se retrouve dans une heure au chantier.
Et voila, nous avons projeté du béton le jeudi et Denis est revenu le vendredi, si si si.

bénévole maison bulle

Une proposition ?

Et à la fin de la journée du vendredi, que s’est il passé ? Denis m’a fait une proposition :
– Je veux bien venir t’aider une fois par semaine. Ce que nous faisons me plait. Je ne te demande rien en échange, juste le plaisir d’apprendre et de rendre service.
Et donc depuis un mois, une fois par semaine, j’ai mon nouvel ami Denis qui vient m’aider. On ne fait pas toujours du béton, hier matin il m’a rangé l’atelier, descendu des fers… pendant que je ferraillais le hamac. Mais après le déjeuner, il m’a dit « pour se réchauffer, on ferait bien un peu de béton… ». C’est ainsi qu’il a coulé l’étagère de la chambre de ma fille et au vu du résultat, je peux dire que c’est nickel, ma fille va être contente. Il est incroyable mon bénévole hebdomadaire. En tous cas, il me motive car hier j’avais pas la moelle pour aller au chantier.

étagère béton coulée par denis

MERCI DENIS !!!

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)
Retraité bénévole, 10.0 out of 10 based on 7 ratings

Commentaires

  1. Bonsoir Philippe,
    Le problème c’est que les gens font souvent les choses par intérêt. Quand on tombe sur quelqu’un qui a juste envie d’aider, par gentillesse, ça surprend !

  2. Philippe le semeur récolte ce qu’il a semé et Denis en est la preuve vivante. J’adore ta manière de communiquer et nous nous rencontrerons prochainement, j’en suis sûr.
    En acceptant de RECEVOIR l’offre de Denis, tu lui as offert le cadeau de te DONNER.
    Et c’est le retour naturel de ce que TOI tu donnes.
    Jean marc

  3. Visiblement il n’y a pas que la Mère Denis…il y a aussi un pote Denis! J’aime bien ce partage et aussi…le partage de ce partage! C’est une bonne idée, l’apprentissage comme chez les compagnons!
    Je passerai certainement un jour, moi qui ai vu l’une des premières maisons d’Hauserman à Minzier en Haute-Savoie dans les années 70!

  4. Alors ça! C’est exactement ce que je te souhaitais secrètement en voyant l’immense chantier…Génial, le père Noel avant l’heure à Montgivray!

  5. Que du bonheur… partagé. Mais je suggère tout de même de bien regarder les problèmes d’assurance, sécu, droit du travail… Voire de passer un coup de fil aux services concernés pour être sûr de ne pas se mettre dans l’illégalité. Parce que j’ai beau ne rien y connaître j’ai trop entendu d’histoire où, si effectivement bénévole qu’ait été le travail, avec ou sans accident, les emm… n’ont pas manqués.

  6. Bonjour je m intéresse a vos maison bulle et souhaiterai savoir ou je pourrai visiter une de vos construction j habite dans un triangle le Mans, Alençon et de Nogent le retrou cordialement. jm brunet

  7. Bonjour, je parcours votre blog et c’est juste génial de découvrir des gens comme vous qui n’hésitent pas à bousculer les idées. Merci pour cette fraîcheur!

Répondre à Marithé de Synergie Bonheur Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.