Les amis d’Antti Lovag

Le 26 septembre 2014, disparaissait Antti Lovag, l’architecte des luxueuses maisons bulles du sud de la France. Un an plus tard, ses amis organisaient un pique nique sur le plateau de Calern, aux abords du laboratoire d’interférométrie dont l’architecte n’était autre bien sur qu’Antti Lovag lui même. Ce pique nique était organisé par son ami de toujours, Claude Sacquépée dont les propos sont retranscris ici.

maison-bernard-antti-lovag-700

S.O.S aux amis d’Antti

Le message de Claude

Pour la création d’un centre de recherche, d’étude et de construction pour l’habitat Antti Lovag.
Après la mort de notre ami s’est tenue une réunion des propriétaires des maisons qu’il a construites, en vue de réaliser un lieu pérennisant sa mémoire et surtout son œuvre achevée et projetée, si possible dans une de ses œuvres, dans la région qui l’a accueilli et où il a travaillé. Pour des raisons diverses, il en est résulté qu’aucune de ces maisons ne pouvait, ou ne voulait, accueillir ce lieu. La cause paraissait entendue, j’ai alors pensé à la moins connue de ses œuvres : le laboratoire d’interférométrie optique du CERGA à Caussols, plus en activité et pratiquement abandonné, et j’ai commencé à œuvrer dans ce sens. Puis en réfléchissant, ce qui m’arrive parfois, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas agir seul et que les associations créées autour de lui, sur lesquelles je pensais compter, n’avaient plus aucune consistance, ni existence sans lui. Étant foncièrement optimiste, j’ai la faiblesse de croire que cette cause pourrait rassembler une cohorte pérenne pour créer, et faire vivre ce LIEU et me rejoindre dans ce but. Faute de quoi ses archives, rassemblées par son archiviste Pierre Roche, et moi même, finiront au mieux enfouies à jamais dans la poussière du sous-sol d’un quelconque musée. Si cette action vous intéresse de quelque façon, contactez moi par l’intermédiaire de notre ami qui vous fait parvenir cette bouteille à la mer, car étant un vieux con, je n’ai pas d’adresse émail mais seulement une adresse postale que je vous donne tout de même, et sans réponses j’abandonnerai à regret ce rêve stupide.
RDV samedi 26 septembre 12h Parking de Caussols, Pique/Nique
Claude Sacquépée, architecte honoraire 15 chemin des Arums 06150 Cannes La Bocca.
Nota : je crois toujours au père Noël, qui vient des mêmes régions polaires qu’Antti.

amis-claude-sacquépée-700

Le pique-nique

Le S.O.S aux amis d’Antti, lancé par Claude Sacquépée et diffusé par Jérome Sadler, a donné lieu à un évènement important, sous la forme d’un pique-nique, qui s’est déroulé le 26 septembre 2015, sur le plateau de Calern où 27 personnes se sont réunies autour d’une idée. Pourquoi le 26 septembre ? Symboliquement parce que c’était le jour du 1er anniversaire de la disparition du génial concepteur de maisons bulles. Le pique-nique s’est tenu au pied du bâtiment-bulles d’Antti, le GI2T. Dans la doline exposée sous un pâle soleil et une douce chaleur.

pique nique

Objectifs de la réunion et propositions

Donnant suite à son S.O.S aux amis d’Antti, Claude a d’abord exposé le but de cette réunion sur le site du GI2T : chercher, définir, faire vivre un lieu susceptible de contenir, de réunir et d’exposer les réalisations, les travaux et recherches d’Antti Lovag : maquettes, expérimentations diverses, copies de plans originaux, etc… (partie archives) pour les consulter.
Il a été précisé que les archives d’Antti (en grande majeure partie confiées à Pierre Roche), pourraient être remises aux Archives Nationales ou Départementales.
Une partie des bâtiments du GI2T non utilisée pourrait contenir la mémoire Lovag et constituer le lieu souhaité. L’espace, le site et l’architecture sont incomparables.
Selon le responsable scientifique du site, Jean-Pierre Rivet, consulté par Gilbert Baud et Jérôme Sadler, le CERGA n’existe plus depuis 1988, il a été remplacé par les activités du site de CALERN de l’OCA dont le responsable administratif est Robert Mus. Les bâtiments bulles contiennent un poste de pilotage à distance de l’interférométrie CHARA (Californie sur le mont Wilson).

les amis d'Antti

Qu’est ce que CHARA ?

Le Center for High Angular Resolution Astronomy, est un observatoire astronomique, situé en Californie, près de Pasadena, au nord-est de Los Angeles, sur le mont Wilson, à 1742 m d’altitude.

observatoire astronomique CHARA Californie

Proposition n°1

Pour Claude Sacquépée, si le projet CALERN n’aboutit pas, ce lieu pourrait être réalisé à Tourrettes-sur-Loup sur le terrain proche de la petite bulle prototype, là où s’effectuaient autrefois les expérimentations de l’habitologue et de ses collaborateurs, étudiants, etc…
Aménager, réaménager le grand Atelier sur cet endroit symbolique jonché de gabarits courbes, de coques en polystyrène, de moules, etc ? L’accès impossible par le chemin privé de la grande maison pourrait emprunter un simple sentier pédestre protégé d’un grillage. Claude se propose dans cet objectif, de rencontrer Tom Bloxham, le propriétaire et le maire de Tourrettes-sur-Loup.

atelier d'Antti Lovag

Proposition n°2

Gilbert Grisoni (attaché culturel des Éditions Gilletta) s’est proposé de rencontrer les élus. En priorité le maire de Théoule-sur-Mer. Cette commune abrite en effet 3 grandes villas conçues par Antti (Port La Galère, l’Esquillon…) dont le médiatique Palais Bulles, mis en vente à ce jour pour une somme « astronomique » (lire Nice Matin du 29 septembre 2015). La commune de Théoule symbolisant l’architecture d’Antti, semble toute désignée pour développer encore davantage son image, en tirer profit par un lieu dédié à Antti, équipé pour des visites organisées où les étudiants en architecture, et pas seulement, viendraient consulter les archives disponibles. Un terrain, une grande bâtisse inutilisée ferait l’affaire. Ce projet à Théoule-sur-Mer pourrait s’élargir aux archives et travaux d’autres créateurs comme le suggère la proposition n°3 de Dominique Pétry Amiel (lire ci-après). Cette commune bénéficierait d’un véritable centre d’accueil ouvert à tous.

grand-palais-bulles

Proposition n°3

Dominique Pétry Amiel élabore des objectifs plus élargis. Sa proposition s’accorde à dire que tous les créateurs, les architectes, les artistes ayant achevé une oeuvre, sont confrontés à un moment crucial de leur vie, au problème du devenir de leurs archives, ce fardeau à gérer. Comment trier, conserver ce bien précieux de toute une vie qui se matérialise en maquettes, rouleaux de calques, supports numériques, etc… Ils entassent alors leurs archives dans une cave, un abri de jardin inondable parfois. Pourquoi ne pas élaborer une solution de mutualisation entre architectes intéressés ? Dominique se propose de rencontrer diverses personnes hautement concernées. Le Professeur et astronome Antoine Labeyrie, ex. responsable du site de CALERN (qui vient de fêter ses 40 ans d’existence) est très impliqué dans le fonctionnement des expériences du GI2T en question. Il pourra donner son avis, ainsi que le responsable scientifique actuel du site, Jean-Pierre Rivet et Robert Mus le responsable administratif également à consulter sur cette éventualité de récupération de bulles pour notre projet. Par la même occasion, penser aussi à consulter le maire de la commune de Caussols.

antti-lovag-laboratoire-interferometrie-calern

Proposition n°4

Jérôme Sadler propose de profiter de la CASA, communauté d’agglomération d’Antibes, pour construire un parcours depuis la station Jean PROUVE (qu’il est en train de faire classer avec l’appui du Conseil Général), le Centre de Vie mairie-église de Valbonne Sophia Antipolis construit en 1988 par Pierre Fauroux et le G2IT. Avec une application en réalité augmentée, ce parcours permettrait de sensibiliser le visiteur au patrimoine du XXème siècle.

station Jean Prouvé

Des réflexions

Janusz Matecki (architecte installé à Monaco) tente de nous convaincre que seuls les élus et les politiques sont susceptibles de contribuer à faire vivre le projet sur le plan financier et sur celui incontournable des autorisations diverses. Il semble improbable de compter sur des investissements privés d’exploitation pour ce projet.
Dans une prochaine étape, ce compte rendu soigneusement épuré et peaufiné devrait être remis aux élus et politiques en main propre : les ABF, des membres du Conseil Général, l’Adjoint au maire de Nice, etc… Des personnalités « amies » peuvent être contactées comme Jean Nouvel à l’espace du fort du mont Boron, Marc Barani, Rudy Ricciotti qui ces dernières années est monté plusieurs fois voir Antti à la petite bulle de Tourrettes-sur-Loup. Pour Gilbert Baud il faut aussi se rapprocher de la DRAC, du Forum d’Architecture, du CAUE et envisager plus largement un « PAPA 06 » ou « Promotion des Archives et du Patrimoine Architectura » des Alpes Maritimes et initier d’autres démarches dans d’autres départements.
Nous attendons vos compléments d’informations, suggestions, etc…
CR / Antoinette Toni Matecki [email protected]
Infographie : Jérome Sadler [email protected]

Midi en France et Antti Lovag

Si vous voulez apprendre vous aussi à construire une maison bulle bioclimatique enterrée ou simplement découvrir des reportages inédits sur les maisons bulles, les maisons enterrées, bioclimatiques, passives, insolites, des interviews d’architectes, des trucs et astuces d’auto-constructeurs… Abonnez vous à notre site privé Habitat Bulles.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)
Les amis d'Antti Lovag, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.